En solo ou plus... si affinités

|

Si la fin de l'année est traditionnellement consacrée aux libations familiales, les marques ne peuvent ignorer l'évolution de la société qui a donné naissance à des familles déstructurées - par exemple quand les enfants sont chez l'un ou l'autre des parents divorcés - éventuellement recomposées - un nouveau conjoint et ses enfants -, où la structure du foyer varie continuellement. Sans oublier la multiplication des personnes seules, quel que soit leur âge. Pour répondre à ces multiples attentes, les acteurs de l'alimentaire jouent cette année sur deux registres : le concept du kit pour esseulés (Carrefour) ou celui, très en vogue, des produits portionnables car miniaturisés, que l'on déguste à volonté, seul et en plusieurs fois ou en les partageant avec des convives. Chacun y trouve son compte. Initialement réservées à des assortiments haut de gamme, ces miniversions, qui séduisent inévitablement par leur format, se sont démocratisées aujourd'hui, et même les hard-discounters en proposent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2153

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message