En un week-end et quelques tweets, un dirigeant de PayPal perd son poste

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Quand la machine s'emballe... Alors que Rakesh "Rocky" Agrawal était en vacances à la Nouvelle Orléans, le désormais ancien directeur de la stratégie de PayPal envoie des messages à des collègues où il écrit dans des termes très crus ce qu'ils pensent d'autres dirigeants de l'entreprise américaine. Problème, ces tweets, censés restés privés, sont publiés sur sa timeline, entrainant en l'espace de quelques heures la furie de PayPal le poussant à démissionner.

Rakesh "Rocky" Agrawal, directeur de la stratégie globale de PayPal n’aura pas résisté à la pression déclenchée par de simples tweets. Celui qui venait de rejoindre PayPal se trouvait apparemment dans un festival de jazz à la Nouvelle Orléans, lorsqu’il s’est mis à insulter, à coups de 140 caractères, certains de ses collègues, dont Christina Smedley, vice-présidente de la communication, qu’il qualifiait notamment de "petit manageur intermédiaire inutile" et autres noms reproduits par le site Business Insider, avant que les tweets ne soient effacés du compte de Rakesh Agrawal.

En un week-end, son sort était scellé. PayPal annonçant, par Twitter, que son ex directeur de la stratégie ne faisait plus partie de la compagnie, avant que le premier concerné n’annonce à son tour son départ qu’il aurait programmé soit disant juste avant les événements…

Un tweet d'excuses envers deux des dirigeants visés par les insultes de Rakesh Agrawal:

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA