Classements

Enseignes alimentaires : Découvrez les résultats des régionales

|

Qui est le distributeur alimentaire le mieux implanté régionalement ? Combien de régions détiennent ces leaders, où sont-ils menacés ? Qui sont les troubles fêtes régionaux ? Kantar a établi pour LSA le top 6 des groupes de distribution alimentaire pour chacune des 8 régions étudiées. Découvrez en exclusivité ce classement.

Quand les Français "votent" avec les paniers et leurs chariot, ca donne...
Quand les Français "votent" avec les paniers et leurs chariot, ca donne...© Atlantis - Fotolia.com

Pour quelles enseignes « votent » les consommateurs dans leurs régions ? Cette information ne changera certainement pas l’issue du scrutin des régionales dont le second tour se déroulera dimanche 27 juin (rappelons-le !), mais elle revêt un intérêt non négligeable pour les industriels, les agriculteurs et les distributeurs eux-mêmes, à l’heure notamment où les produits locaux et régionaux sont parés de toutes les vertus. Kantar a donc établi pour LSA le classement des 6 premiers distributeurs en parts de marché valeur pour chacune des 8 régions étudiées (et pas 13 comme administrativement, mais économie et politique ont souvent des raisons différentes...).

Ballottage Leclerc / Carrefour

Surprise, le résultat n’est pas si tranché qu’imaginé. Ainsi Leclerc, qui domine le paysage de la distribution française avec 22,4% de parts de marché (PDM) sur 12 mois (CAM) arrêtés au 16 mai ne remporte que 4 des 8 régions étudiées par Kantar (sur un CAM p4) : Ouest, Centre-ouest, Sud-ouest et Est. Soit autant en fait que Carrefour, malgré ses 19,6% de PDM en CAM, qui l’emporte dans le Nord, la région parisienne, le sud-est et le centre-est. Géographiquement c’est assez clair : aux « bleus », comme on désigne parfois les adhérents E. Leclerc, l’Ouest et les terres de conquête de l’Est (après le rachat des Coop d’Alsace notamment), à Carrefour le très précieux axe Paris-Lyon-Marseille avec ses très grandes agglomérations. Mais l’on voit poindre, comme souvent en politique, un trouble-fête qui s’immisce de plus en plus dans les débats commerciaux en tout cas : Les Mousquetaires avec leurs enseignes Intermarché (pour l’essentiel) et Netto. Numéros 3 derrière E.Leclerc et Carrefour avec 15,8% de PDM en CAM au 16 mai, les « blancs » (le petit surnom que leurs donnent parfois les « bleus ») occupent 4 secondes places, talonnant Leclerc dans le centre-ouest, l’ouest et sud-ouest et Carrefour dans le centre-Est.

LES PLACES FORTES RéGIONALES DES CHALLENGERS

A noter aussi les positions fortes occupées par des challengers dans leurs bastions historiques. Système U est numéro 2 dans l’ouest avec près d’un quart du gâteau (24,5% de parts de marché) alors qu’il occupe seulement le 4e rang français avec 11,1% de PDM. Le groupe Casino est lui numéro deux en région parisienne avec 18,5% de PDM contre 7,8% au national. Le groupe Louis Delhaize (Cora Match) est enfin numéro trois dans la région Est, où il talonne les Mousquetaires de seulement 0,3 point. Quant à Auchan Retail, il a perdu sa troisième place historique dans le Nord, une position qu’il conserve néanmoins en région parisienne. Preuve que la bataille des régionales est aussi rude et complexe pour les distributeurs alimentaires.

 

Les 8 régions Kantar et leur poids dans la consommation de PGC et produits frais LS

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter