Entente sur les prix des cosmétiques en Suisse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les fabricants de cosmétiques et de parfums ont violé la loi sur les cartels et se sont entendus sur les prix, a affirmé vendredi le Secrétariat de la Commission de la Concurrence suisse qui propose de leur infliger une amende de 25,5 millions de francs suisses (17,9 M€). Dans un communiqué, le Secrétariat indique avoir mené une enquête auprès de l'Ascopa, association de fabricants de cosmétiques, et de certains de ses membres, au cours de laquelle il a constaté que "les indices sont devenus de plus en plus évidents que les entreprises concernées ont pu uniformiser leurs prix et cimenter leurs parts de marché grâce à l'échange d'informations". L'Ascopa (Association des fabricants, importateurs et fournisseurs de produits de cosmétique et de parfumerie) rassemble entre autres les entreprises Chanel Genève SA, Clarins SA, L'Oréal Produits de Luxe Suisse SA, Parfums Christian Dior AG ainsi que YSL Beauté.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA