Entre montre et bracelet connecté

Microsoft signe son arrivée dans les produits connectés. À la traîne sur ses concurrents (Apple, Sony, Samsung ou encore LG…), l’américain vient de dévoiler son Microsoft Band. Une smart-montre ? Un bracelet de fitness ? Un peu des deux, histoire de marquer sa différence. Au premier abord, l’appareil de Microsoft a plutôt des allures de bracelet type Jawbone ou Fitbit, avec son design très « plastique » résistant à l’eau et à la poussière. Avec ses différents capteurs, il permet de suivre et d’enregistrer divers paramètres comme le rythme cardiaque, les calories brûlées, la distance parcourue, la qualité de sommeil (durée, fréquence)…

 

Stratégie d’ouverture

Mais, à la différence de ses concurrents, le Microsoft Band dispose d’un écran et d’un micro. Connecté au smartphone, il permet, à la manière d’une smart­watch, de recevoir ses textos, mails et notifications diverses, ainsi que de répondre à un appel. À noter que dans sa stratégie d’ouverture, le Band sera connectable à n’importe quel smartphone, sous WindowsPhone évidemment, mais aussi sous Android et iOS. Bref un produit malin, mais un peu cher. Proposé à 200 $, il coûte près de deux fois plus cher que les bracelets concurrents… 

LES PLUS

Un mix entre bracelet et smartwatch.

La possibilité de le connecter aux OS concurrents (iOS, Android). 

 

Les moins

Son prix élevé.

Son design un peu plastique. 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2344

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message