Entremont et Sodiaal négocient

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a indiqué lundi 31 août que les deux entreprises étaient entrées en négociation pour constituer un grand groupe laitier européen. « Une bonne nouvelle pour le secteur coopératif en France et pour les producteurs de lait », selon le ministre, car Entremont a aussi décidé de payer ses producteurs de lait selon l'accord interprofessionnel. L'entreprise, qui est détenue à 63,5 % par le financier belge Albert Frère et à 33,5 % par la coopérative bretonne Unicopa, compte 6 000 producteurs de lait, absorbe 30 % de la production laitière bretonne, et emploie environ 4 180 personnes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2101

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous