ÉPICERIE

L'AVIS DE LSA

L'épicerie et l'épicerie sucrée encaissent des régressions de chiffre d'affaires à deux chiffres sur la dernière période. Le recul des ventes d'épicerie sucrée dépasse même 18 % en hypers. Tout le débat sur la nutrition et la chasse aux dépenses superflues menées depuis plusieurs mois par les consommateurs semblent avoir raison de ce rayon gourmandise. Le linéaire des bonbons n'est pas épargné, à noter cependant la bonne tenue des ventes de caramels sans doute au beurre salé, très à la mode actuellement. L'épicerie salée s'en sort beaucoup mieux terminant même cette période en positif.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1910

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous