Services & Livraison

Courses en ligne : Walmart étend la livraison à domicile de 6 à 100 villes US

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe, qui propose déjà le drive dans 1200 magasins du pays, a été poussé à ce nouvel investissement par ses concurrents qui se positionnent sur ce terrain.

Epicerie : Walmart étend son service de livraison à 100 villes des USA.
Epicerie : Walmart étend son service de livraison à 100 villes des USA.

Walmart étendra d'ici fin 2018 son service de livraison de produits d'épicerie commandés en ligne de 6 à plus de 100 villes aux Etats-Unis, ce qui le rendra accessible à plus de 40% de la population américaine. Un mouvement surprenant pour le groupe, qui a investi beaucoup de temps et d'argent pour développer le drive, aujourd'hui disponible dans plus de 1200 points de vente aux USA et que la compagnie compte étendre à 1000 magasins supplémentaires d'ici décembre 2018.

Ce service, gratuit pour le client final, correspond bien à la population à faible revenus ciblée par Walmart. La livraison à domicile coûte en revanche 9,95 dollars au consommateur. Un signe que le groupe essaye d'attirer de nouvelles catégories d'acheteurs, plus aisés et "ne souhaitant pas sortir du centre-ville et se déplacer en banlieue (où sont installés les supermarchés de Walmart, NDLR) pour faire leurs emplettes", confirme un porte-parole du groupe au site Recode.

Walmart a par ailleurs été poussé à se positionner sur le terrain de la livraison à domicile par ses principaux concurrents, qui ne cessent d'y avancer leurs pions. Amazon a lancé la livraison (gratuite en deux heures) des produits de sa filiale Whole Foods pour ses abonnés Prime en février dans quatre villes américaines. Ce service, actuellement disponible dans six métropoles, sera progressivement étendu aux Etats-Unis pendant l'année 2018. Target a de son côté racheté la start-up spécialisée dans la livraison Shipt, pour 550 millions de dollars. Le spécialiste de la livraison alimentaire sur le dernier kilomètre, Instacart, a quant à lui levé 200 millions de dollars. Quelques mois après que son client numéro un, Whole Foods, ait été racheté par Amazon, la société multiplie les signatures de contrats avec des distributeurs concurrents, comme Kroger, Albertsons, ou encore le canadien Loblaws. Elle a également renforcé ses partenariats avec Costco et CVS.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA