Eram entame la mutation "cross canal" de sa supply chain

|

L’enseigne de chaussures et de mode poursuit sa mutation vers un modèle de commerce cross canal. Au niveau de la logistique, une stratégie de distribution cross canal, multi-enseignes et multi format se met en place. Le groupe vient pour cela de se doter de suites logicielles de Manhattan Associates.

Eram logo

Eram entame une nouvelle étape dans la transformation de son modèle d’entreprise vers le cross canal. Sur le volet supply chain, le groupe de mode (Eram, Gémo, Tati…) et de chaussures, qui compte 1575 magasins, ainsi que des sites web marchands, et conçoit et distribue lui-même ses produits, s’est fixé pour objectif d’améliorer sa productivité logistique et de se doter d’outils pour une distribution cross canal, multi-enseignes et multi format, depuis la gestion des entrepôts jusqu’à l’équipement des magasins, en passant par l’orchestration des commandes. Le but est de répondre aux nouvelles attentes des clients et de les servir efficacement avec un assortiment le plus large quel que soit leur lieu d’achat : web ou magasin, tout en maîtrisant le niveau des stocks.

Il vient pour cela de se doter d’outils et de suites logicielles auprès de Manhattan Associates. Les solutions Warehouse Management (WMOS), Distributed Order Management (DOM) et Store Commerce Activation (SCA) de Manhattan vont ainsi être implémentées.

Projet démarré en mai dernier

« L’efficacité de notre Supply Chain est fondamentale pour nos enseignes, explique François Drouin, directeur des systèmes d’information et de l’organisation du groupe Eram. Elle est au cœur de notre stratégie commerciale, encore et toujours basée sur la conquête de marché. Nous devons repenser notre système d’information afin de l’adapter aux modes de consommation d’aujourd’hui pour qu’il devienne flexible, pérenne et évolutif. La richesse et l’adaptabilité des solutions Manhattan nous permettra de progresser dans notre maîtrise de la gestion des marchandises, des entrepôts et d’apporter de nouveaux services en magasins, le tout de manière rentable.»  

Le projet a démarré début mai 2013 avec la mise en place du système de gestion d’entrepôt (WMOS) de Manhattan sur l’entrepôt textile de Gémo, en parallèle à la mécanisation du site.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message