Éric Jacquemet, un autodidacte à la tête des laboratoires Sarbec

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Un changement d'univers total pour Éric Jacquemet, 47 ans, qui prend la succession de son beau-père, Patrick van den Schrieck, à la tête de Sarbec, fabricant de produits de beauté et d'hygiène, à partir du 1er janvier 2011.
En effet, cet autodidacte, a fait toute sa carrière dans la logistique. Entré chez Jet Services en tant que commercial, il devient directeur général, en 1999, lors du rachat du groupe par TNT Express, puis président France en 2004. « Il y a quelques années, j'ai commencé à réfléchir à mon avenir », explique Éric Jacquemet. Après de nombreux échanges, Patrick van den Schrieck, fondateur des laboratoires, a choisi son gendre pour sa succession.

 

Nouveau souffle

Si Éric Jacquemet ne connaît pas l'univers des cosmétiques, son parcours doit apporter un nouveau souffle et une expertise nouvelle au groupe. « C'est un engagement fort et un responsabilité importante. Nous avons une vraie vision de l'entreprise familiale », confie-t-il. S'appuyant sur une équipe solide, avec l'un de ses beaux-frères déjà présent dans l'entreprise, et sur une passation des pouvoirs en douceur, Éric Jacquemet compte bien poursuivre la stratégie de son beau-père : étendre le développement de Sarbec à l'international, avec des ouvertures de bureaux prévues en Russie et en Chine, et initier de nouvelles catégories de produits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2163

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA