Ericsson met ses mobiles sur la touche

Tirant les conséquences de la non-rentabilité de ses téléphones mobiles, le groupe suédois opte pour la sous-traitance. Ses concurrents se frottent les mains.

L'annonce, à Stockholm, le 28 janvier, de la décision prise par Ericsson de sous-traiter la fabrication de ses téléphones mobiles au singapourien Flextronics, a créé un choc. Certes, le groupe ne se retire pas vraiment du marché des terminaux et conserve la mainmise sur la recherche-développement, le design et le marketing. Mais cette reculade sur un secteur d'activités cher aux Scandinaves, même attendue, a été mal accueillie, faisant chuter le titre Ericsson.

Le groupe devrait céder à Flextronics ses usines implantées en Suède, au Brésil, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Malaisie. Et se recentrer sur la fourniture aux opérateurs d'infrastructures de réseau. Un domaine d'activité dans lequel Ericsson revendique le leadership mondial et qui, contrairement à la production de terminaux mobiles, dégage de gros bénéfices.

L'annonce de ce semi-retrait des mobiles fait suite à celle des résultats 2000 du groupe. Bien que bons (3,22 milliards d'euros de bénéfice), ils sont grevés par 1,82 milliard d'euros de déficit généré par la branche mobiles. Ces chiffres ne constituent pas une surprise : à la fin du troisième trimestre, Kurt Hellstroem, le PDG, annonçait déjà des ventes de mobiles en baisse de 17 %, invoquant la pression exercée sur les prix par Nokia et par Motorola, et les pénuries de composants.

En France, la part de marché d'Ericsson s'érode depuis longtemps. Le fait de sous-traiter une activité très déficitaire semble donc logique et on peut s'étonner de la mauvaise réaction des boursiers. C'est qu'ils espéraient plus. Et croyaient dur comme fer à la création d'une société commune avec un autre fabricant de terminaux. Les noms de Sony, Alcatel, Philips et surtout Matsushita (qui maîtrise certaines technologies cruciales pour le passage à l'UMTS) avaient été successivement avancés ces derniers mois. Le choix de la sous-traitance est donc considéré par les analystes comme une demi-mesure et ne satisfait personne.

Nokia et Siemens devraient en profiter

Personne ? Soyons juste : les concurrents d'Ericsson dans les mobiles, eux au moins, ne boudent pas leur plaisir. La presse du 29 janvier rapportait que, dans les couloirs du Forum de Davos, les grands patrons de Nokia et de Siemens avouaient leur satisfaction. D'autant qu'en novembre dernier, Heinrich Von Pierer, président du directoire de Siemens, assurait déjà que son objectif était de ravir rapidement à Ericsson le troisième rang mondial des constructeurs de mobiles.

Présents, comme le fabricant suédois, à toutes les étapes de la chaîne des télécommunications (du terminal grand public à la conception de réseaux d'opérateur), Nokia et Siemens ne semblent pas prêts à sacrifier leurs mobiles. Le premier fait, plus que jamais, figure de seul géant du secteur. Des prévisions récentes lui promettent d'ailleurs 40 % du marché des mobiles en 2004. Quant au fabricant allemand, en pleine explosion depuis l'an dernier (voir chiffres ci-dessous), il peut désormais espérer une place sur le podium mondial.

Carnet des décideurs

Marie Tranchimand

Marie Tranchimand

Directrice marketing de Philips Personal Health

Shigeru Kumekawa

Shigeru Kumekawa

Futur directeur général et président de Sony Marketing Inc

Hideyuki Furumi

Hideyuki Furumi

Président de Sony Europe

Machiel Frijters

Machiel Frijters

Directeur marketing de Sony France

Philippe Cardon

Philippe Cardon

Vice-président Europe du Sud de Sony Computer Entertainment Europe

Richard Brunois

Richard Brunois

Directeur de la communication de Sony Interactive Entertainment France

Emmanuel Grange

Emmanuel Grange

Directeur administratif et financier de Sony Interactive Entertainment France

Fabrice Colusso

Fabrice Colusso

Directeur du compte Orange du groupe Sony Mobile Communications

Jean-Raoul de Gélis

Jean-Raoul de Gélis

Directeur général de Sony Mobile France

David Corcos

Directeur général de Philips Healthcare France

Andrew Drobot

Andrew Drobot

Vice-président régional des ventes de Nokia

Patrick Debans

Patrick Debans

Directeur général de Siemens Healthcare France

Kazuo Hirai

Kazuo Hirai

Président-directeur général de Sony Co entre 2012 et 2019

Marlène Tisse

Directrice marketing retail chez Philips

Dennis Van Schie

Dennis Van Schie

Vice-président, directeur commercial de Sony Mobile Communications

Hiroki Totoki

Hiroki Totoki

Président-directeur général de Sony Mobile Communications Inc

Kenichiro Yoshida

Vice-président exécutif et directeur financier de Sony Corporation

Nick Caplin

Nick Caplin

Directeur de la communication de Sony Computer Entertainment Europe

Gildas Pelliet

Gildas Pelliet

Directeur général de Sony France

David Mignot

David Mignot

Directeur général France de Sony Mobile Communications

Nicole Seligman

Nicole Seligman

Présidente de Sony Corporation of America (SCA)
Présidente de Sony Entertainment […]

Mark Khalil

Mark Khalil

Vice-président exécutif et conseiller juridique général de Sony Corporation of America

Steven Kober

Steven Kober

Vice-président exécutif et directeur financier de Sony Corporation of America (SCA)

Andrew House

Andrew House

Président de Sony Computer Entertainment

Igor Leprince Leblan

Igor Leprince Leblan

Vice-président exécutif global services de Nokia Networks

Olivier Terme

Olivier Terme

Directeur marketing France de la division mobile de Sony

Benoît Lambert

Benoît Lambert

Directeur général de Sony France

Rajeev Suri

Rajeev Suri

Président-directeur général de Nokia

Joe Kaeser

Joe Kaeser

Président-directeur général du groupe Siemens

Stephen Elop

Stephen Elop

Chef de la division « Devices » de Microsoft

Frederick Jeske-Schönhoven

Directeur de la communication de Siemens France

Christophe De Maistre

Christophe De Maistre

Président-directeur général de Siemens France jusqu'en 2017

Hiroshi Kawano

Président de Sony Japon

Xavier Besseyre des Horts

Xavier Besseyre des Horts

Directeur de la communication de Nokia France

Stéphane Labrousse

Stéphane Labrousse

Directeur du marketing de Sony France

Benjamin Azoulay

Benjamin Azoulay

Directeur général de Philips Lighting France

Masaru Ibuka

Co-fondateur de Sony

Akio Morita

Cofondateur de Sony

Howard Stringer

Howard Stringer

Ex président-directeur général de Sony Corporation

Sébastien Blaise

Sébastien Blaise

Chef de secteur Personal Health France de Philips

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1708

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous