Eroski, le distributeur coopératif espagnol

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Apparue en 1969 au Pays basque (ci-dessus), Eroski compte aujourd'hui 1 176 points de vente (l'hypermarché d'Estella, ci-dessous) sous la houlette du nouveau patron, Agustin Marcaide.
Apparue en 1969 au Pays basque (ci-dessus), Eroski compte aujourd'hui 1 176 points de vente (l'hypermarché d'Estella, ci-dessous) sous la houlette du nouveau patron, Agustin Marcaide.© PHOTOS DR

Si les vicissitudes du troisième distributeur espagnol reflètent celles de l'économie ibérique, son statut de coopérative, son origine basque et son impressionnante trajectoire lui confèrent un statut à part. Fin des années 60. Franco est toujours au pouvoir, mais un vent de liberté souffle sur l'Espagne. Neuf coopératives de consommateurs du Pays basque se réunissent au sein d'Eroski, contraction de mots basques signifiant « le lieu où acheter ». Partie intégrante de Corporation Mondragon, premier groupe coopératif mondial, Eroski s'inspire de la philosophie de son fondateur, le prêtre José Arizmendiarrieta, reposant sur l'effort solidaire de salariés associés. 

 

Expansion 

De fait, face aux 9 000 consommateurs fondateurs qui rêvent de vendre de la qualité au meilleur prix, les salariés associés gagnent en influence à mesure qu'Eroski se développe et se professionnalise. En 1983, le groupe devient une coopérative mixte, accordant le même poids aux consommateurs associés (plus de 450 000) qu'aux salariés associés (48 000). L'entrée de l'Espagne dans l'Union européenne en 1986, puis quinze années de croissance économique ininterrompue à partir de 1993, favorisent l'expansion du distributeur en Espagne et même en France, ainsi que sa diversification vers des formats non alimentaires (Forum Sport, parfumeries If). En 2002, l'alliance aux achats à l'international avec Les Mousquetaires lui donne des ailes.

 

Première alerte 

Deux ans plus tard, cependant, sa séparation à l'amiable avec la coopérative de Valence, Consum, sonne comme un premier avertissement. Eroski a beau préserver les idéaux de ses origines, il est devenu un géant qui, face à la concentration du secteur, juge crucial de grossir par le biais « d'alliances verticales », voire de rachats. D'où, en 2007, l'acquisition des 500 supers de la chaîne catalane Caprabo. Hélas, cette opération (1,3 Mrd€) précède de peu la crise financière, puis la chute de la consommation en Espagne.

 

Chemin de croix 

Le groupe, troisième distributeur espagnol et 81e mondial, entame alors son chemin de croix. Ses pertes (75 M€ en 2009) et son endettement élevé l'obligent à céder en lease-back la propriété de nombreux locaux. Le retrait de certaines régions, dont celle de Madrid (avec sept hypers) est à l'étude...

 

 

Retour aux origines 

Toutefois, la récente arrivée d'Agustin Marcaide paraît marquer un retour aux origines. Eroski souhaite se recentrer sur son offre en passant, par exemple, des alliances à long terme avec ses fournisseurs. Un autre chantier prioritaire sera d'augmenter la participation des salariés associés dans l'entreprise par l'extension du statut coopératif à toutes ses filiales.

Eroski en dates :

1969 : Naissance au Pays basque de la coopérative Comerco, qui devient, un an plus tard, Eroski.

1978 : Première chaîne espagnole à lancer une marque propre.

1981 : Ouverture du premier hypermarché à Vitoria.

1990 : Fondation de Grupo Eroski et premières ouvertures hors du Pays basque.

2002 : Création de la centrale Alidis avec Intermarché et Edeka.

2007 : Rachat des 500 magasins de Caprabo.

2008 : Le groupe rentre en pertes, situation qui se prolonge en 2009.

Eroski en chiffres :

8 427 M€ de chiffre d'affaires en 2010.

1 176 établissements alimentaires, soit :

  • 113 hypermarchés.
  • 1 063 supermarchés Eroski Center, Eroski City et Caprabo.
  • 58 stations-serices.
  • 40 magasins de sport Forum.
  • 289 parfumeries If.
  • 7 magasins de loisirs et de culture Abac.
  • 224 agences de voyages Eroski.
  • 19cash et carry.
  • 32 plates-formes logistiques.
  • 48 000 employés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2177

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA