Espacemax.com teste le shopping 3D

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le site de ventes privées Espacemax propose à ses clientes une expérience de shopping 3D interactive inédite dans le monde de la mode. Un moyen d'inciter à l'achat.

Réponses, en %, à la question : « Pensez-vous que le fait de voir les articles en 3 dimensions pourrait vous inciter à acheter plus d'articles de luxe sur internet ? »
Réponses, en %, à la question : « Pensez-vous que le fait de voir les articles en 3 dimensions pourrait vous inciter à acheter plus d'articles de luxe sur internet ? »© Source : Opinion Way (254 sondés)

Permettre aux internautes de « manipuler » et tester les produits comme s'ils étaient dans une boutique, telle est la volonté de Pierre-Étienne Boilard, directeur général du groupe EspaceMax. « Le taux de transformation est de 1,5 % dans la vente en ligne, quand 55 % des gens qui entrent dans une boutique ressortent en ayant acheté quelque chose. D'où la nécessité d'améliorer les processus d'achat dans l'e-commerce. Les premiers articles proposés en ligne étaient des livres, des DVD, puis des produits informatiques, pour lesquels une présentation standardisée suffisait. Mais vendre des articles de mode sur le web requiert plus qu'une simple photo. Pour répondre aux attentes clients et mieux servir les marques, nous avons voulu proposer une expérience d'achat digne d'un grand magasin. »

 

« Manipuler » et visualiser

D'où la mise en oeuvre d'un programme de développement de deux ans -réalisé en partenariat avec l'éditeur de logiciels Dassault Systèmes - qui a abouti à une application 3D inédite dans le monde de la mode, conçue grâce aux technologies 3DVIA.

Aujourd'hui, sur la page d'accueil du site, l'e-shoppeur accède en un clic au shopping 3D interactif. Il peut visualiser un sac à main sous toutes ses coutures, à l'extérieur comme à l'intérieur, et éprouver sa praticité en le remplissant d'objets virtuels. Il peut également tester le rendu du sac sur un mannequin virtuel animé qui le met à l'épaule ou à son bras. Seul bémol : la nécessité de télécharger un plug-in, et la lourdeur de l'application qui peut se traduire par une lenteur d'exécution en fonction de son équipement. Pour pousser la démonstration encore plus loin, Espacemax a envoyé à ses 50 000 premiers clients des lunettes 3D pour visualiser le sac en relief !

L'expérience s'accompagne d'une opération marketing à travers un concours « MyBag&me » sur iPhone. Ouvert jusqu'au 16 juillet, le concours récompense le photomontage le plus créatif. Le mobinaute doit, pour cela, télécharger l'application de réalité augmentée Espacemax, développée par Dassault Systèmes, choisir un des sacs proposés, se prendre en photo dans le décor de son choix et juxtaposer le sac. Le gagnant se verra offrir un sac d'une valeur de 220 € et les participants bénéficieront d'une réduction de 10 € sur le site.

 

Un investissement de 2 M

Ce n'est là que la première étape d'un projet qui a couté 2 millions d'euros. « Nous irons plus loin en permettant à l'internaute d'avoir un avatar à ses mensurations pour lui permettre d'essayer virtuellement des vêtements, voir le tombé d'une robe, l'aspect d'une chaussure à son pied. L'idée est de lui proposer l'expérience la plus proche de la réalité pour l'inciter à l'acte d'achat. D'ici à dix-huit mois, nous espérons proposer l'intégralité de nos collections en 3D », indique Pierre-Étienne Boilard.

Des investissements lourds que le groupe souhaite rentabiliser en proposant ces nouvelles fonctionnalités à d'autres sites. « La technologie 3DVIA est à la 3D ce que le flash était à la 2D. Aujourd'hui, on en est au tout début. La 3D va progresser avec le relief, le très haut débit et les cartes graphiques de plus en plus puissantes. Ce premier test dans l'e-commerce vise à démontrer la capacité du logiciel sur de nouvelles gammes de produits pour les marques qui cherchent à transformer le mode d'interaction avec les consommateurs », affirme Mehdi Tayoubi, directeur stratégie interactive de Dassault Systèmes. Les Français sont demandeurs. Selon un sondage Opinion Way (voir ci-contre), 73 % pourraient être incités à l'achat sur internet... en voyant des articles en 3D !

Un réel vecteur d'achat

En dehors de l'offre produits et du prix, les internautes sont intéressés par différents services, parmi lesquels une aide visuellle en trois dimensions.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2145

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA