Estée Lauder ouvre son premier magasin Origins

Le géant de la cosmétique de luxe Estée Lauder veut rapidement développer la marque et l'enseigne Origins en Europe. Il vient d'ouvrir une boutique dans le centre Val d'Europe et comptera 3 magasins en France d'ici à la fin de l'année.

En ouvrant le 24 octobre sa première boutique Origins dans le centre commercial Val d'Europe, à Marne-la-Vallée, le premier groupe mondial de cosmétique de luxe (27,6 milliards de francs de chiffre d'affaires, 4,21 Mrds EUR), Estée Lauder, confirme sa double stratégie de fabricant et de distributeur. D'une surface de 60 à 70 m2, ce magasin propose 135 références de cosmétiques et de produits pour la maison, dans une ambiance où le bois domine que ce soit sur les panneaux muraux et les présentoirs, qui utilisent des tonneaux recyclés. Le plus souvent possible, l'enseigne installe un point d'eau qui permet de tester tous les produits. Un décor naturel qui correspond bien à la marque née de la redécouverte d'anciennes formules à base de plantes ou d'extraits végétaux. L'une de ses originalités est le nom plein d'humour donné aux produits : Chasse neige pour un shampooing antipelliculaire, Heureux dénouement pour un soin démêlant ou Gagnez au grattage, un exfoliant pour le corps. Le prix des produits, de 80 à 280 F pour un soin du visage, positionne Origins comme une marque d'entrée de gamme du circuit sélectif.

Sa philosophie, la marque-enseigne entend la développer rapidement en France sous 3 formes de distribution : les grands magasins, les parfumeries et des boutiques en propre. Au printemps dernier, par exemple, Origins a posé ses premiers jalons aux Galeries Lafayette Haussmann puis Au Bon Marché Rive Gauche avec un concept « shop in the shop ». En plus de ces 3 espaces, Origins ouvrira 2 boutiques dans les centres commerciaux de Vélizy 2 et aux 4 Temps-la Défense. D'ici au mois de juin prochain, le groupe américain prévoit d'exploiter une douzaine de points de vente dont un dans Paris, un ou deux en région parisienne et le reste en province.

Comme on le voit, Origins a des objectifs ambitieux en France mais ses projets s'étendent également à l'Europe. Implantée depuis neuf ans en Allemagne dans les parfumeries, Origins accélère son développement depuis quatre ans en Grande-Bretagne, au Danemark et en Suède. Dès le mois prochain, elle s'installe en Espagne dans les magasins El Corte Inglés ainsi qu'en Suisse En attendant d'aborder l'Italie. La fièvre Origins a également gagné l'Asie et l'Australie. Créée en 1990 par William Lauder, Origins implantait un an plus tard ses premiers espaces de vente aux États-Unis. Elle est distribuée outre-Atlantique dans 375 grands magasins et parfumeries et gère 85 boutiques.

En orientant une partie de son développement européen sur son activité de distributeur, Estée Lauder se différencie de son concurrent L'Oréal, tout en ayant une stratégie similaire à celle de LVMH, lequel investit beaucoup dans la distribution.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1696

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous