Esthée Lauder chute et dégraisse

|

Le groupe américain de cosmétiques Estée Lauder a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 2 000 postes sur deux ans, soit environ 6 % de ses effectifs, après avoir publié un bénéfice net en chute de 29,6 % pour le deuxième trimestre de son exercice décalé. "Dans ce climat de récession, nous renforçons notre attention sur la nécessité de contenir les coûts pour rester concurrentiels à long terme", a commenté le directeur opérationnel Fabrizio Freda, cité dans un communiqué. Le bénéfice du fabricant de crèmes de soins et de maquillage pour la période octobre-décembre, à 158 millions de dollars, ou 80 cents par action, est légèrement supérieur aux attentes du marché (77 cents). Quant au chiffre d'affaires, à 2,04 milliards de dollars, en chute de 11,6 %, il correspond juste à ce qu'attendaient les analystes. La chute aurait été limitée à 6 % sans l'effet de change, selon le groupe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter