Et le meilleur Pdg de l’année est… Jeff Bezos

|

Amazon par-ci, Amazon par-là… C’est comme si le monde entier ne jurait plus que par cette entreprise. Et, en même temps, comment ne pas reconnaître son succès ? Pas un jour, ou presque, sans que le groupe, dirigé par Jeff Bezos, ne fasse parler de lui.

Jeff Bezos Amazon

Ce n’est donc pas une surprise sur le professeur Sydney Finkelstein, de la Tuck School of Business, l’une des plus ancienne business schools au monde, située dans le New Hampshire, aux Etats-Unis, vient de désigner Jeff Bezos comme étant le « Pdg de l’année 2013 ».

Bon, une fois qu’on a dit cela se pose bien sûr la question de savoir de quelle légitimité, ce brave professeur Finkelstein peut bien disposer… Si tous les professeurs de stratégie se mettent à faire leur petit classement annuel, on ne s’en sortira pas longtemps. D’autant qu’on ne sait pas trop comment il s’y est pris pour établir son classement.

Vision à long terme versus idées court-termistes et financières

Ou plutôt ses classements, car s’il livre son top 5 des meilleurs Pdg, il s’amuse aussi à nous délivrer son flop 5. Ainsi, si Bezos est le « meilleur », c’est pour sa « vision à long terme, dans une période où les Pdg vivent dans la peur de ne pas atteindre les objectifs trimestriels », explique Sydney Finkelstein.

Là-dessus, on ne viendra en effet pas le contredire. Il est si terrible de voir des managers arcboutés, en cette fin d’année, sur la réalisation d’objectifs court-termistes, sans se soucier une seule seconde de mettre en place une stratégie pérenne… « Super-compétitif, ajoute le Pr. Finkelstein, Bezos a pour objectif de battre les acteurs et les industries les plus faibles sur le marché. Son entreprise, devenue maintenant un géant, est aussi agile qu’une start-up. »

Finkelstein ne passera pas ses vacances avec Batista

En bas du classement, on trouve Eike Batista, un entrepreneur brésilien qui a fait fortune dans les mines d'or, et a créé la holding OGX / OSX pour exploiter le champ pétrolier au large des côtes du Brésil. Et celui-là en prend pour son grade. « Eike Batista n'est pas un manager expérimenté dans cette industrie, mais un vendeur extraordinaire qui a convaincu les investisseurs de débourser 20 milliards de dollars, assène Sydney Finkelstein. En fin de compte, il a passé plus de temps à susciter l'intérêt pour le projet que sur son exécution, et a rejeté la faute sur d’autres lorsque les actions d’OGX et OSX ont chuté de 95% en 2013. »

Enfin, avant de vous dévoiler ce top 5 et ce flop 5, signalons juste que la « grande conso » (au sens large) est bien représentée (ou mal, c’est selon), puisqu’on trouve des groupes comme Michael Kors, JC.Penney, Blackberry ou Mircrosoft.

 

Les 5 meilleurs Pdg de l’année 2013 sont :

1. Jeff Bezos, Amazon (e-commerce)  

2. Akio Toyoda, Toyota (automobile)             

3. Pony Ma, Tencent (fournisseur de services sur internet)

4. John Idol, Michael Kors (mode et boutiques) 

5. Reed Hastings, Netflix (partage de films en VOD)

 

Les 5 pires Pdg de l’année 2013 sont :

1. Eike Batista, EBX/OGX/OSX (énergie)

2. Ron Johnson, J.C. Penney (grands magasins)

3. Thorsten Heins, Blackberry (téléphonie)

4. Eddie Lampert, Sears Holdings (distribution)

5. Steve Ballmer, Microsoft (informatique)

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter