Et le numéro un de l’immobilier commercial devient… Unibail-Rodamco-Westfield !

En finalisant l'acquisition de Westfield, Unibail-Rodamco annonce l’avènement du premier créateur et opérateur global de centres de shopping de destination, Unibail-Rodamco-Westfield fort de 102 sites dans 13 pays.

Le nouveau nom du numéro un mondial des centres de shopping de destination associe Westfield, dont l’acquisition se finalise à Unibail-Rodamco. Rappelons que ce groupe était lui-même né en 2007 du rapprochement d’Unibail et du néerlandais Rodamco. Cependant le W de Westfield est valorisé, comme le sera cette marque mondialement connue appelée à être déployée à terme sur tous les centres.
Le nouveau nom du numéro un mondial des centres de shopping de destination associe Westfield, dont l’acquisition se finalise à Unibail-Rodamco. Rappelons que ce groupe était lui-même né en 2007 du rapprochement d’Unibail et du néerlandais Rodamco. Cependant le W de Westfield est valorisé, comme le sera cette marque mondialement connue appelée à être déployée à terme sur tous les centres.

Cette fin de printemps est décidemment propice aux changements de nom chez les grands de l’immobilier commercial ! Depuis le jeudi 7 juin 2018, en fin de journée, Unibail-Rodamco a fait part de sa nouvelle raison sociale : Unibail-Rodamco-Westfield. Et trois jours plus tôt, dans la matinée du mardi 5 juin, on apprenait quImmochan, la foncière du groupe Auchan se rebaptisait Ceetrus ! Deux changements cependant sans rapport. Autant la naissance de Ceetrus a surpris, comme en témoignaient les nombreux commentaires durant le salon professionnel Siec18 "Retail & Immobilier Commercial" qui se tenait les 6 et 7 juin à Paris, autant l’avènement d’Unibail-Rodamco-Westfield coule de source.

Cent-deux centres dans 13 pays

L’avis de naissance d’hier est en effet le fruit d’un aboutissement. A savoir l'acquisition de Westfield annoncée dès le 12 décembre 2017 et finalisée hier. Ainsi nait "le premier créateur et opérateur global de centres de shopping de destination" au monde. Comme l’exprime le communiqué "Unibail-Rodamco-Westfield unit deux des noms les plus puissants et les plus respectés du secteur de l'immobilier afin de poursuivre leur héritage". Unibail-Rodamco-Westfield agglomère 102 centres de shopping dans 13 pays, dont 56 grands centres de shopping de destination dans les villes les plus dynamiques d'Europe et des Etats-Unis. Ces centres accueillent chaque année 1,2 milliard de visites. Le portefeuille total est valorisé à 62 Mds€ dont 88% en commerce, 7% en bureaux et 6% en sites de congrès & expositions. En revanche, prime à Westfield – dont le W frappe les couleurs du nouveau logo - c’est cette marque mondialement connue que le groupe développera en la déployant progressivement sur les grands centres de destination du ci-devant Unibail-Rodamco. Qui prend les paris sur le fait qu’Unibail-Rodamco-Westfield se mue, un jour, en Westfield, tout court ?

Better Place 2030

"Grâce à sa stratégie Better Places 2030, appelée à être mise en oeuvre dans tout le groupe, les projets de développement d'Unibail-Rodamco-Westfield sont conçus pour créer des lieux aux plus hauts standards environnementaux et ainsi contribuer à des villes meilleures'' souligne le communiqué. Qui cite aussi Christophe Cuvillier, Président du Directoire, saluant : "ce jour extraordinaire où nous rassemblons les actifs exceptionnels de Westfield et d'Unibail-Rodamco ainsi que 3 700 professionnels de grand talent. Nous avons hâte d'écrire ensemble un nouveau chapitre de notre histoire. Grâce à une expérience et à un savoir-faire inégalés en matière de commerce, de bureaux et de congrès & expositions, le groupe est en position idéale pour générer de la valeur et développer des projets d'envergure internationale."

Octosyllabe

"U-ni-bail Ro-dam-co West-field", voilà qui fait une raison sociale à huit syllabes. Ouf ! Rappelons que c’est déjà le rapprochement du néerlandais Rodamco Europe et du premier propriétaire français d'immobilier commercial Unibail, qui, mi-2007 avait donné naissance à Unibail-Rodamco, alors numéro un européen de l'immobilier commercial. Mais comme concluaient plusieurs patrons sur la métamorphose d’Immochan en Ceetrus, durant le Siec18, après quelques considérations sur la sémantique des noms, "ce n’est pas si grave que ces changement nominatifs dans notre secteur ‘’B to B’’ [business to business], nous nous connaissons déjà très bien".

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message