Et si Facebook n’était plus “cool”

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ETUDE Selon une étude réalisée aux Etats-Unis par la banque d’affaires Piper Jaffray, la cote du site de Mark Zuckerberg serait en forte baisse depuis un an. Principaux griefs: trop gros, trop compliqué.

Une chute de popularité qui touche l’ensemble des réseaux sociaux mais plus particulièrement Facebook, le leader d’entre eux.
La faute, selon l’étude, à une interface complexe (notamment comparé à Twitter) et à la présence grandissante de membres de la famille sur le réseau. Facebook n’est plus le jardin secret de l’ado et ressemble de plus en plus au diner de famille le soir. Pas vraiment l’entre-soi dont rêvent les ados qui commencent à s’en détourner. Et les grands gagnants sont Instagram (partage de photos), Tumblr (plateforme de blogs axés sur l’image et la vidéo) et dans une moindre mesure Twitter. Alors qu’on a assisté cette semaine à l’arrêt du service MSN (ce service de tchat de Microsoft) coqueluche des ados dans les années, on prend conscience que rien n’est éternel sur le web...

Est-ce pour autant le début de la fin du mocèle de réseau social universel? Pas sûr. S’il est moins “cool” pour les jeunes, Facebook s’est institutionnalisé avec les années. C’est désormais une clé d’entrée pour se connecter sur les sites (le Facebook connect), entrer en contact avec quelqu’un, lancer des invitations... Facebook est devenu un outil à l’instar d’un compte Paypal ou d’une boîte mail. Et qui se soucie aujourd’hui de savoir si une boite mail est “cool” ou pas?

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA