Et si la marketplace d’Amazon n'était pas la plus concurrentielle? [Infographie]

|

Si la place de marché d’Amazon est bien la plus grande en nombre de références, une étude comparative avec celles de CDiscount et de la Fnac montre que la concurrence y est peut-être plus dure là-bas  

Moins cher que ses revendeurs dans 25% des cas, Amazon est moins agressif que la Fnac (30% des cas) et CDiscount (60%)
Moins cher que ses revendeurs dans 25% des cas, Amazon est moins agressif que la Fnac (30% des cas) et CDiscount (60%)

Alors que de plus en plus de sites et d’enseignes se laissent tenter par les places de marché, la société Pricing Assistant propose un comparatif intéressant des trois plus grandes marketplaces en France : celles d’Amazon, de CDiscount et de la Fnac.

Premier constat, lorsqu’on parle de marketplace on peut dire qu’il y a Amazon et les autres. Le site américain, rappelons-le inventeur du concept en 2000, dispose de la plus large place de marché de France et de loin. Le site compte en effet plus de 136 millions de références contre 10,5 millions pour la Fnac et un peu moins de 8 millions pour CDiscount. Il savoir que les ventes via des tiers représentent tout de même 40% du volume des achats effectués sur Amazon. A titre de comparaison, ce taux était aux alentours de 20% pour CDiscount et aurait fortement grimpé depuis le début de l’année 2015 selon nos informations puisque le site de Casino y réaliserait près de 30% de son volume de vente.

Les revendeurs CDiscount prompts sur les prix


Si Amazon a donc la plus grosse marketplace, ce n’est pas pour autant le plus concurrentielle. Ainsi selon Pricing Assistant, la Fnac avec près de 11 revendeurs en moyenne par produit est de loin la plus concurrentielle (5,67 pour Amazon et 5,04 pour CDiscount). C’est assez logique vu le nombre de références proposées par Amazon qui joue la carte de la longue traine en proposant une multitude de produits. Cela fait mécaniquement baisser le nombre de vendeur par produit.
Pas de surprise en revanche en ce qui concerne les changements de prix. C’est Amazon en direct qui est le plus prompt à faire évoluer ses tarifs avec près de 9 changements en moyenne par produit sur la période de 60 jours étudiée par Pricing Assistant devant la Fnac (entre 7 et 8) et CDiscount (à peine plus de 4). A contrario, ce sont les vendeurs tiers du site de Casino qui sont les plus réactifs sur les prix avec plus de 6 changements sur la période de 2 mois contre 5 pour la Fnac et un peu plus de 4 pour ceux d’Amazon.

Amazon loin d'être le moins cher


Et alors qu’on présente généralement Amazon comme la plus terrible des places de marché en terme de concurrence, cette étude tend à démontrer le contraire. Ainsi l’américain ne vend directement que 26% des produits présents sur son site contre 33% pour CDiscount et 60% pour la Fnac. Là encore, ce chiffre est à relativiser tant le nombre de références proposées par Amazon est disproportionné par rapport à ses concurrents. En revanche, en ce qui concerne les prix, il semble qu’Amazon ne soit pas, contre toute attente, le concurrent le plus farouche des revendeurs. Il n’est ainsi le vendeur le moins cher que dans 25% des cas contre 30% pour la Fnac et 60% pour CDiscount.

L'infographie complète

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message