Et si le groupe Auchan se séparait de l’enseigne d’ameublement Alinéa?

|

Désireux de se recentrer sur ses trois métiers, Auchan Holding vient de céder sa participation dans l’enseigne Little Extra. En poussant cette logique un peu plus loin, il y a de quoi soulever des interrogations sur la chaîne Alinéa. Egalement propriété d’Auchan Holding, elle ne fait pas vraiment partie du cœur de métier du groupe, et n’affiche pas une santé financière très florissante. De quoi la placer sur la liste des activités à vendre ?

Le spécialiste du meuble ne fait pas partie des axes de stratégiques d'Auchan holding, qui est en plein recentrage de ses activités. De quoi poser la question d'une hypothétique cession.
Le spécialiste du meuble ne fait pas partie des axes de stratégiques d'Auchan holding, qui est en plein recentrage de ses activités. De quoi poser la question d'une hypothétique cession.

Le spécialiste de l’ameublement Alinea pourrait-il être cédé par son actionnaire Auchan Holding ? La question mérite d’être posée, même si aucun élément ne permet de l’affirmer. Le 6 décembre 2016, Auchan Holding a ainsi déclaré avoir cédé l'intégralité de sa participation dans Little Extra à André Tordjman, fondateur et dirigeant de l'enseigne. Aucun lien ? Pas si sûr. Car cette cession « résulte d'un choix stratégique d'Auchan Holding de se recentrer sur ses 3 grandes entreprises autonomes, que sont Immochan, Oney, et Auchan Retail, ainsi que de la volonté pour la marque " Little Extra " d'accélérer son expansion » a indiqué le groupe.

A la lecture de ce document, il y a de donc quoi s’interroger sur tout ce qui ne rentre pas dans le périmètre des fameuses grandes entreprises autonomes. Et justement, Alinéa, tout comme Little Extra, n’en fait pas partie. Depuis la profonde réorganisation d’Auchan effectuée l’an dernier, le cap est clairement mis sur la distribution alimentaire tous formats, avec deux activités complémentaires que sont la gestion de l’immobilier commercial et la banque. Les activités d’Alinéa et de Little Extra étant indépendantes de ces trois périmètres, il apparaît légitime de s’interroger sur l’intérêt d’Auchan de conserver un pôle « distribution d’ameublement », qu’il contrôle à 99% (selon le rapport annuel 2015), et qui ne semble pas faire partie des priorités. Contactée par LSA, l'entreprise Alinéa n'a pas répondu à ce jour à notre demande de commentaires.

Alinéa rencontre des difficultés récurrentes

Sur un plan financier, et toujours selon le rapport annuel, le chiffre d’affaires réalisé par les 26 magasins Alinéa et 19 Little Extra recensés en 2015 s’est établi « à 430 millions d’euros HT, en régression de 1,8 % ». Ce qui ne représentait que 0,8% de l’activité totale. Qui plus est, Alinéa ne se développe pas aussi vite que le souhaiterait l’enseigne. Avec près de 4% du marché du meuble, ses positions sont quasiment figées, et l’expansion se fait à très petits pas. Selon le registre du commerce et des sociétés, Alinéa rencontre même de sérieuses difficultés financières. Sur les 4 derniers exercices, le chiffre d’affaires annuel (autour de 420 millions) a peu évolué mais les pertes cumulées, bien qu’en diminution, représentent pas moins de 110 millions d’euros.

Est-ce qu’Auchan Holding voudra combler indéfiniment les pertes ? La réponse se trouve du côté de la ville de Croix, dans le Nord, où se trouvent les sièges des entreprises concernées. Sur le site du groupe Auchan, la présentation s’articule autour de plusieurs rubriques : les hypermarchés, les supermarché/proximité, le e-commerce, l’immobilier, la banque, et un dernier onglet « autres activités », qui, depuis la cession de Little Extra, n’est plus composé que d’Alinéa. Si le recentrage stratégique se poursuit, la question d’un éventuel repreneur se poserait alors. Mais nous n’en sommes pas encore là.

Les comptes d'Alinéa, marqués par des pertes importantes...et régulières (source Infogreffe)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres