Etam Rivoli prend des airs de grand magasin

L'enseigne du groupe Etam Développement vient d'ouvrir son vaisseau amiral, rue de Rivoli à Paris.

Etam dédie un temple à l'univers féminin. Le groupe de distribution d'habillement et de lingerie vient d'ouvrir son magasin de la rue de Rivoli, à la place de la Samaritaine Sport. Baptisé Cité de la Femme, ce vaisseau amiral, inauguré avec six mois de retard, s'étend sur 8 niveaux totalisant 4 250 m2 dont 3 200 m2 de surface de vente.

Soutenue par une importante campagne de publicité à Paris et dans sa région (dont 140 spots radio et 2 900 affiches), cette ouverture montre la volonté d'Etam « de reprendre l'initiative sur son propre terrain et à Paris alors que les rues de la capitale étaient prises d'assaut par les concepts étrangers, indique Richard Maurice, directeur d'Etam Prêt-à-porter en Europe occidentale. Il s'agit aussi de se doter d'un magasin phare à la hauteur de notre ambition et de notre savoir-faire ».

Le groupe a ici rassemblé 3 de ses 5 enseignes : Etam, Etam Lingerie et Tammy. La première occupe les premier, deuxième et troisième étages. Etam Lingerie se voit, elle, attribuer le sous-sol. Ce rayon rassemble toute l'offre de lingerie, y compris, été oblige, les maillots de bain. En complément, dans un vaste espace beauté, Etam présente sa première gamme de soins corporels, aussi en vente dans les mégastores.

Vendue au quatrième étage, Tammy, marque pour les filles de 9 à 16 ans, présente pour la première fois sa lingerie. Un complément de la mode, des chaussures à plates-formes, du maquillage à paillettes et autres petits produits pas chers présentés dans une ambiance haute en couleur.

On trouve de tout

Le cinquième étage rassemble des objets de décoration. Déjà présent dans ses mégastores, mais ici particulièrement étoffé, cet assortiment est complété d'un rayon de vaisselle et d'un petit espace alimentaire. En tout, indique Etam, environ 400 modèles de mode et accessoires ont été ajoutés aux 1 200 références des collections Etam et Etam Lingerie.

Les 1000 m2 restants sont dévolus aux services, répartis dans les étages : un restaurant de 82 couverts géré par le groupe Flo, une garderie située au dernier étage, un salon de coiffure Franck Provost et, au rez-de-chaussée, un café et un fleuriste. Un concept de magasin à vivre qui ressemble à celui d'un grand magasin.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1721

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres