Etat des lieux du Drive français en 6 points clés

|

A l'occasion de la présentation trimestrielle des résultats du e-commerce français, la Fevad a présenté une étude menée par Nielsen TradeDimensions, qui permet d'appréhender pleinement les récentes évolutions du drive en France.

Le chiffre d'affaires annuel du Drive est estimé à 4,5 milliards d'euros
Le chiffre d'affaires annuel du Drive est estimé à 4,5 milliards d'euros© niroworld - fotolia.com

Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à 4,5 milliards d'euros, le format drive est un succès Incontestable de la grande distribution. Il a connu un bel essor entre 2010 et 2016, et selon la dernière étude Nielsen TradeDimensions menée en partenariat avec la Fevad, il existe désormais 4 025 drives répartis sur l’ensemble du territoire français.

Parmi eux, 2 903 sont des click & drive, espaces dédiés au drive (avec des pistes pour les véhicules et des bornes de retrait) créés par les distributeurs. Certains sont accolés à un magasin existant ; d’autres sont des entrepôts créés ex-nihilo, ils sont alors dits ‘déportés’. Les autres sont des magasins proposant un service drive à leur clientèle : en fait, une possibilité de retirer en magasin une commande effectuée sur un site internet (également appelée click & collect).

Hypers et Supers, pas au même niveau de maturité

Au cours des douze derniers mois, 323 click & drive ont été créés, contre près de 700 en une année il y a de cela trois à quatre ans. Si la dynamique d’ouvertures est toujours présente, indéniablement, elle connait un ralentissement. Et pour cause, le taux d’équipement des grandes surfaces en drive est très important, et plus particulièrement dans une catégorie : les hypermarchés, puisque plus de 80% d’entre eux proposent la solution drive à leur clientèle. Une proportion qui atteint même 97% pour les plus grands d’entre eux (points de vente dont la surface est supérieure à 6 500 m²).

Un constat qui ne s’applique toutefois pas aux supermarchés. Il reste en effet un potentiel d’ouvertures significatif chez les supermarchés, inversement proportionnel à la taille des magasins. Ainsi, les plus petits supermarchés (moins de 1 200 m²) ne sont que 11% à être équipés en drive. "Sur l’année 2015, 30% de la croissance du chiffre d’affaire des produits de grande consommation étaient expliqués par les seuls drives, signe du rôle essentiel de ce circuit pour la distribution française. Le drive représente désormais 4,5 milliards d’euros annuels, soit une part de marché de 4,3% sur l’univers hypermarchés, supermarchés, SDMP- Supermarchés à Dominante Marques Propres (ex-discounters) - , drive et proximité. En 2016, nous observons toujours une progression à 2 chiffres, portée tant par le dynamisme des ouvertures que par l’ancrage du circuit dans les habitudes des consommateurs", indique Vincent Cornu, directeur Distribution chez Nielsen France.

Intermarché encore sous-équipé par rapport à ses concurrents

Parmi les acteurs de la distribution, Intermarché est le groupe qui propose le plus de drives, un classement expliqué par la taille de son parc de magasins. Mais en pourcentage de magasins équipés en drive, le groupement reste en deçà de Leclerc, Auchan, Cora ou Carrefour

 

 

Les 35-49 ans ont plus souvent recours au Drive

Le Drive est en revanche très peu plébiscité des consommateurs dès lors qu'ils atteignent l'âge de 50 ans, et ce sont les plus de 65 ans qui y ont le moins recours. Ils privilégient en effet les marchés ainsi que les magasins traditionnels.

Top 10 des categories de produits les plus achetés via le Drive

Le top 3 des catégories dont le drive représente un poids important dans les ventes est : les petits pots pour bébés, les pâtes à tartes surglées et les viennoiserie surgelées. Le succès rencontré par ces catégories de produits est étroitement lié à la typologie de clients qui se révèlent être les plus friands du Drive, à savoir les familles avec enfants de moins de 18 ans, qui représentent 54% des shoppers Drive. La catégorie de produits la moins performante est la viande fraiche.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message