États-Unis : Best Buy se recentre

|

Le géant américain de l'électrodomestique veut fairede grandes économies grâce à de plus petits formats de magasins. Best Buy, dont les ventes ont fléchi en fin d'année, est malmené en Bourse. La chaîne de Minneapolis a annoncé un plan d'économies de 800 M $ d'ici à 2015, doublé d'un virage stratégique. 50 grands magasins (4 000 m²) vont fermer, ce format ne correspondant plus aux aspirations de clients qui délaissent téléviseurs, caméras numériques ou consoles de jeux.

L'offensive est menée sur les plus petits formats, les Best Buy Mobile (700 m²), dont une centaine d'unités vont voir le jour. Le concept est centré sur la vente de mobiles, de tablettes et de matériel associé, tout en proposant une foule de services, au travers de la Geek Squad, le pool d'installateurs et de dépanneurs de l'enseigne. Des bornes permettent aussi de commander en magasin l'intégralité du catalogue.

En parallèle, le groupe continue de parier sur le commerce de flux. Six kiosques automatiques (sur 200 au total), les Best Buy Express Kiosks, arrivent au Canada, à l'aéroport de Toronto. Au menu, une sélection de 60 produits du top des ventes ciblant les besoins des voyageurs. Les prix sont identiques à ceux des magasins ou de la boutique en ligne, de même que les promotions.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2222

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message