Etats-Unis : le m-commerce représentera 50% de l’e-commerce en 2021

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le commerce mobile aux Etats-Unis devrait représenter plus d’un tiers des ventes en ligne cette année, et pourrait bien passer la barre des 50% d’ici 2021, selon les chiffres compilés par eMarketer.

En 2020, le montant total des ventes depuis les smartphones est estimé à près de 336 milliards de dollars
En 2020, le montant total des ventes depuis les smartphones est estimé à près de 336 milliards de dollars© sdecoret - Fotolia

Les achats réalisés depuis les smartphones, sont en passe de prendre une nouvelle envergure aux Etats-Unis. Selon des données compilées par eMarketer, le m-commerce devrait compter pour 34,5% des ventes en ligne cette année, et passer la barre des 50% en 2021. Parallèlement, environ deux tiers des dirigeants américains de la distribution déclarent avoir un site mobile, tandis que près de la moitié des 40% restant prévoit d’en mettre un en place (étude Boston Retail Partners). Concernant les applications de m-commerce, à peine plus de la moitié des détaillants américains (53%) en ont développé une, mais pour ceux qui n’en ont toujours pas, la moitié prévoit d’en lancer une prochainement.

Par ailleurs, les distributeurs ne sont que 23% à profiter de leurs applications mobiles pour proposer des offres à leurs clients lorsque ceux-ci sont en magasin. Pourtant, l’étude suggère qu’une large frange de clients seraient intéressés pour recevoir des offres commerciales sur leurs smartphones, et seraient prêts à utiliser les applications de distributeurs au sein même des points de vente afin de chercher des réponses à des questions qu’ils se posent durant leurs séances shopping. Par exemple, la moitié des consommateurs répondants à l’étude aimerait avoir une vue sur la disponibilité des produits en stocks ou bénéficier de fonctionnalités permettant de gagner du temps pendant leur shopping.

Les usages autour du mobile ont beaucoup évolué ces dernières années, le m-commerce en fait partie. eMarketer rappelle en effet que, selon ses estimations, 136 millions d’américains ont réalisé des achats sur mobiles en 2016, un nombre qui va continuer à progresser d’ici 2020 et qui permet d’estimer le montant total des ventes depuis les smartphones en 2020 à environ 336 milliards de dollars. Dès lors, les retailers les plus en pointe sur l’expérience d’achat par les mobiles, seront aussi ceux qui auront la plus grosse part du gâteau.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA