Etats-Unis : un nouveau Defforey chez Petsmart

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Trois ans après le départ de Denis Defforey du conseil d'administration de l'Américain Petsmart, son fils Thierry, également membre du conseil d'administration de Carrefour, prend le relais. Actionnaire de longue date de Petsmart avec 11,2 % du capital, Carrefour retrouve ainsi sa place chez le leader des articles pour animaux familiers.

A 43 ans, Thierry Defforey arrive en terrain connu. Il a fait ses études à l'Université d'Austin (Texas) et mené une carrière dans des banques d'affaires européennes avant de se lancer dans la gestion de fonds pour la distribution.

Son père avait quitté le conseil d'administration de Petsmart, alors en pleine tourmente, en 1997 : les erreurs successives de gestion et le départ du PDG, Mark Hansen, avaient fait plonger les résultats et le cours du « category killer ».

La nouvelle équipe, dirigée par Phil Francis, a vendu la filiale britannique déficitaire, pour se recentrer sur ses 500 magasins aux Etats-Unis et au Canada. Les performances se sont améliorées et les ventes ont atteint 2,1 milliards de dollars en 1999. Mais la cession de UK Pet City et les pertes de son site Web, Petsmart.com, ont fait replonger le groupe dans le rouge (32 millions de dollars).

Petsmart doit faire face à une concurrence accrue de son challenger, Petco, et des discounters. Le paysage du Net est encore plus encombré, avec une dizaine de sites concurrents. Ces incertitudes expliquent que Petsmart n'ait toujours pas retrouvé la confiance de Wall Street. Son action est aujourd'hui cotée à 3 dollars contre 25 en 1996.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0003

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA