Marchés

Ethical Coffee Company assigne Nespresso en justice pour "concurrence déloyale"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le conflit juridique entre Nespresso et le fabricant de capsules compatibles s'étend à la France. ECC dénonce une campagne de dénigrement systématique de ses capsules.

Capsules compatibles espresso nespresso
Capsules compatibles espresso nespresso© DR

La guerre juridique autour de Nespresso est un véritable feuilleton à épisodes puisque le suisse Ethical Coffee Company (ECC), qui fabrique et commercialise des capsules de café compatibles Nespresso, vient d’assigner en justice Nespresso devant le Tribunal de Commerce de Paris pour "concurrence déloyale". ECC, compagnie dirigée par Jean-Paul Gaillard (lui-même ancien patron de Nespresso de 1988 à 1997), dénonce dans un communiqué "une campagne de dénigrement systématique de son concurrent opérée à la fois de façon directe (via son Club Nespresso) mais aussi indirecte (via internet et certains distributeurs de machines)". "ECC entend faire cesser ces pratiques illégales et faire valoir les préjudices considérables qu'elle subit de ce fait depuis son arrivée sur le marché des capsules compatibles", assure-t-elle.

Nespresso a essuyé des revers en Allemagne et en Suisse

Nespresso a réfuté vigoureusement ces accusations, estimant que cette plainte était "sans fondement"."Nous sommes engagés à agir selon les principes d'une concurrence libre et équitable et nous conduisons nos activités en ligne avec toutes les lois et régulations en vigueur. Nous nous défendrons vigoureusement contre ces déclarations infondées", a indiqué un porte-parole de la marque. ECC, qui vend des capsules biodégradables et compatibles avec les machines Nespresso sous la marque Espresso dans neuf pays européens est déjà en conflit avec Nespresso en Allemagne et en Suisse. Début juillet, Nestlé a échoué en Suisse à obtenir en justice l'interdiction de la commercialisation des dosettes d'ECC. Peu après, il a également subi un revers devant la justice allemande qui a décidé que les capsules de café sans licence Nespresso pouvaient continuer à être vendues en Allemagne pour ces machines. Les capsules Nespresso sont une véritable manne pour Nestlé, avec un chiffre d’affaires total de 3 milliards de francs suisses (2,5 milliards d'euros) en 2011, et une croissance des ventes à deux chiffres.

 

1 commentaire

Tersgsbsn

16/12/2012 15h42 - Tersgsbsn

Dommage qu'il y ait autant de problème avec ces capsules. Coule très mal sur Pixie ou je ne parle pas de la nouvelle machine "u" ou la compatibilité est inexistante... Le projet est tout de même innovant et mérite d'être suivi et je souhaite plein de succès à Ethical Coffee Company

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA