Etsy licencie 15% de ses effectifs

|

La plateforme spécialisée dans la vente en ligne de produits fabriqués à la main vient d’annoncer une modification de son organisation impliquant la suppression de 140 postes soit environ 15% de ses effectifs.

Depuis le début du mois de mai, Etsy a supprimé 220 postes
Depuis le début du mois de mai, Etsy a supprimé 220 postes

C’est la deuxième vague de licenciements en deux mois à peine. La place de marché qui permet aux créateurs et créatrices, de commercialiser leurs objets faits main dans le monde entier réduit la voilure en supprimant 140 postes, soit environ 15% de ses effectifs actuels. Au début du mois de mai dernier, l’entreprise s’était déjà séparée de 80 personnes, portant à 220 le nombre total de salariés licenciés en peu de temps (22% de ses effectifs).

Dans la foulée de cette annonce, Josh Silverman, le nouveau p-dg de l’entreprise (ex-Skype) qui remplace Chad Dickerson, a déclaré que se séparer d’une partie de ses salariés « n’est pas facile, et je leur suis reconnaissant pour leur contribution. Nous disposons désormais d’une structure plus agile, qui prend en charge nos besoins commerciaux actuels, et permet une exécution plus rapide afin que nous puissions mieux servir les entrepreneurs ». Ce dernier a en outre réaffirmé sa conviction de plus en plus forte qu’Etsy « dispose d’une opportunité unique dans l’univers du e-commerce. Notre communauté dynamique, sa forte affinité avec la marque, nos 45 millions d’annonces en ligne et la capacité de l’entreprise à créer du lien entre les gens, par le commerce, fournit une base solide pour croître ».

Les licenciements affecteront le siège d’Etsy à Brooklyn, ainsi que certains de ses bureaux installés à l’étranger, mais l’entreprise ne précise pas lesquels. Ils devraient concerner en premier lieu les fonctions marketing, de gestion de produits et administratives. Ces deux vagues de départ s’inscrivent dans un contexte de pression renforcée des investisseurs de l’entreprise, Black and White Capital, qui pousse Etsy à réaliser des économies.

Lors de l’annonce des premiers départs au mois de mai, un porte-parole de l’actionnaire avait notamment déclaré être prêt « à prendre toutes les mesures que nous jugeons nécessaires afin de protéger les intérêts de tous les actionnaires », et incitait parallèlement Etsy à améliorer son expérience utilisateurs. Pour l’année 2016, l’entreprise a enregistré un volume d’affaires de 2,8 milliards de dollars, contre 2,3 milliards un an plus tôt, soit une croissance de 19% en un an.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message