Étude : Les vertus insoupçonnées du chocolat

|
Grand Chocolat Nestlé

Encensé pour ses qualités antifatigue et antidéprime - ou gustatives, soyons honnêtes -, le chocolat a aussi le pouvoir de développer les performances cognitives. C'est ce que suggère une étude parue dans le New England Journal of Medicine, opportunément publiée pendant la remise des Prix Nobel. On y apprend que les pays où la consommation de chocolat par tête est le plus élevée sont aussi ceux qui comptent le plus de nobélisés. La Suisse arrive en haut du classement, devant les pays nordiques et ceux d'Europe de l'Ouest. Les chercheurs à l'origine de cette étude donnent même le mécanisme pour augmenter les chances d'obtenir la distinction : faire grimper la consommation de chocolat de 400 g par an et par personne. Mais ils précisent, avec humour, que leurs conclusions restent à prendre avec du recul, le lien de causalité n'étant pas certain. Serge Haroche, le chercheur français tout récent lauréat du Nobel de physique, a peut-être un avis sur la question !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2246

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations