[Etude Perifem] Le parking et les achats web, sources d'insécurité pour les Français

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Perifem vient de dévoiler une étude menée avec Opinionway sur les Français et le sentiment de sécurité dans les commerces. Parmi les chiffres phares, trois-quarts des français craignent d’être confrontés à une scène de violence dans le commerce! Et l'e-commerce est aussi concerné même si l'insécurité n'est pas du même ordre et porte sur la livraison du colis ou le paiement.

A l'occasion du Perifem Day, Franck Charton, délégué général de Perifem, et Frédéric Micheau, directeur des études d’opinion chez OpinionWay, ont commenté les résultats de l'étude sur les Français et le sentiment de sécurité dans le commerce.
A l'occasion du Perifem Day, Franck Charton, délégué général de Perifem, et Frédéric Micheau, directeur des études d’opinion chez OpinionWay, ont commenté les résultats de l'étude sur les Français et le sentiment de sécurité dans le commerce.© CC / LSA

A l’occasion du Perifem Day, Perifem, association technique du commerce et de la distribution qui regroupe les principales enseignes de la grande distribution, du commerce spécialisé, les gestionnaires des centres commerciaux et leurs partenaires offreurs de solutions, a présenté une étude sur les Français et leur sentiment de sécurité dans le commerce, menée en partenariat avec Opinionway. Ainsi, 56% des Français se sentent régulièrement ou de temps en temps en insécurité dans au moins un type de commerce. Et ce sentiment joue sur leurs achats, plus d’1 Français sur 4 (35%) a renoncé à un achat dans un commerce à cause du sentiment d’insécurité.

L’insécurité ne porte pas au sein des commerces mais dans l’environnement, majoritairement sur le parking que cela soit avant ou après les achats. Le top 3 des lieux où les Français se sentent en insécurité sont les parkings couverts des centres commerciaux (39%), galeries d’un centre commercial (30%) parkings ouverts d’une grande surface (29%). Et le web n’est pas épargné par le sentiment d’insécurité car 36% du panel n’est pas rassuré sur la toile.

Des craintes qui ne sont pas toujours en phase avec les réalités du marché

Soulignons en préambule que l’étude Perifem-Opinionway a été réalisée avant le mouvement des gilets jaunes et les violences autour de ce dernier auraient certainement modifiées les résultats. Mais les chiffres restent tout de même haut : 74% des Français craignent d’être confrontés à une scène de violence. Dans le top 3 des craintes, on retrouve le vol à l’arraché (65%), une agression verbale (63%), un vol sans atteinte physique (59%). Franck Charton, délégué général de Perifem, se dit « surpris du niveau de craintes autour du braquage ou de la prise d’otage au regard des chiffres réels de ce type de violences qui ont largement diminuées. »

 

 

L'ÉCLAIRAGE RASSURE PLUS QUE LA PRÉSENCE D'EXTINCTEUR

Un bon éclairage est le premier facteur cité par 8 Français sur 10. Un point "qui est  probablement corrélé à la crainte sur les parkings couverts ou découvert" pointe Franck Charton. L'étude pointe aussi un renversement total sur l'usage de la vidéo surveillance qui est désormais largement attendu pour renforcer la sécurité. 

Sur le web, les clients craignent avant tout de ne pas recevoir leur produit

L'insécurité concerne également les achats sur internet même si la typologie des craintes est différentes et portent surtout sur l'aspect livraison. Ainsi, 89% des Français et 94% des Franciliens déclarent ainsi redouter de rencontrer un problème lorsqu’ils achètent sur la toile. 73% d’entre eux redoutent de se faire pirater leurs données de paiement et 53% d’avoir des frais imprévus. 

In fine, ce qui fait la différence aux yeux des internautes, c'est la notoriété d’un site. Ainsi, 74% des Français ont déjà renoncé à un achat sur un site inconnu. Les sites étrangers n’inspirent également pas toujours confiance, ainsi 66% des Français évitent de faire des achats sur ces derniers. Enfin, 60% des sondés ont déjà décidé d’acheter un article dans un commerce physique plutôt qu’en ligne.

 

METHODOLOGIE DE L’ETUDE
Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI. Enquête réalisée du 05 au 06 septembre 2018.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA