Euralis cultive la vitalité de son modèle coopératif

|

En engageant il ya un an sa stratégie d'investissement sur ses territoires du Sud Ouest tout en se déployant à l'international, Euralis faisait un pari sur l'avenir, qui semble aujourd'hui bien engagé.

Sur l'exercice 2005/2006, le groupe affiche un chiffre d'affaires stable à 829 millions d'euros et un résultat net consolidé en forte progression à 6,2 millions d'euros (contre 4 millions sur l'exercice précédent). Le chiffre d'affaires du pôle Productions Agricoles et Distributions s'élève sur l'exercice à 364 millions d'euros. Dans un contexte de réduction des surfaces, « les résultats de l'activité légumes ont été satisfaisants en légumes verts, plus contrastés en maïs doux en raisons de mauvaises conditions météo, a expliqué mardi matin -lors d'un point presse- Christian Pées, président du groupe Euralis. Malgré le contexte de marché durablement difficile et une baisse de 9 % du chiffre d'affaires Distribution, l'activité Vigne a retrouvé un résultat équilibré grâce à une gestion performante et aux bons résultats des activités OEnologie/laboratoire et conditionnement des vins ». Sur son activité volailles, comme toute la filière, Euralis Volailles a subi la psychose de la grippe aviaire. Néanmoins, elle conserve des résultats équilibrés malgré la perte de 14 % de ses volumes.
Euralis a par ailleurs poursuivi son développement en France en prenant, en juin dernier, une participation de 25 % dans le groupe breton Stalaven (traiteur).

Emmanuel Botta

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter