Évreux crée un bus-navette pour le centre-ville et Cora

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis le 22 septembre, un bus-navette achemine les clients vers les commerces de centre-ville et l'hypermarché Cora.

La première expérience remonte au mois de septembre 1999. Afin de pallier le manque de places de stationnement en centre-ville, la municipalité, en liaison avec le réseau de transports en commun Trans Urbain et l'Union commerciale industrielle artisanale libérale, met à la disposition un bus-navette, l'« Ébroïbus », pendant quatre mois. Circonscrit au centre-ville mais gratuit, il attire très vite jusqu'à 400 personnes par jour. L'été suivant, le test est étendu en semaine à la gare SNCF.

Puis, en septembre dernier, à l'hypermarché Cora situé à l'ouest de la ville. « Ce kilomètre supplémentaire a induit un passage de la gratuité à 4 F par jour (0,61 EUR) et une légère réduction du nombre de navettes journalières », explique Claude Cochet, responsable du projet. Vice-président de la Communauté d'agglomération, Luc Cassius voit, dans cette opération, un déplacement vers l'ouest du centre-ville qui sera « renforcé par la construction de la rocade sud-ouest ».

Du côté de Cora et de l'Union commerciale, les espoirs se fondent plus sur des retombées commerciales. « Nous enregistrions déjà des progressions vers l'ouest du département mais le lien avec le centre-ville devrait s'en trouver renforcé, notamment pour les personnes dont les déplacements sont difficiles », explique Gilles Brun, directeur de Cora. Quant à Claude Cochet, il imagine déjà deux navettes, circulant en sens inverse comme à Reims.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1701

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA