Exclusif: Les hommes en mutation face aux achats mode

|

SONDAGEINFOGRAPHIE La mode, la mode, la mode, qu’une histoire de fille, vraiment ? Pour 78 % des hommes CSP+ interrogés par CCM Benchmark pour l’enseigne ChicTypes (LSA n°2322), se sentir bien habillé dans la vie de tous les jours est plutôt ou très important. En revanche, seule la moitié avoue aimer faire du shopping. L’écart est grand et le potentiel pour de nouveaux modèles, énorme donc. Car lorsque l’on descend dans les résultats de ce sondage que LSA vous livre en exclusivité, on comprend mieux l’inadéquation entre une demande bien réelle et une offre trop engoncée dans ses carcans du magasin physique et de la boutique en ligne.

La mode est aussi une histoire d'homme! C'est l'un des enseignements à tirer de cette étude. D'autres faits sont à relever, comme la fin des idées reçues que commente Antoine Régis, co-fondateur de ChicTypes et commanditaire de l'étude réalisée par CCM Benchmark. Infographie complète à la fin de l'article.

"D’abord elle fait tomber un préjugé persistent qui veut nous faire croire que les hommes sont fâchés avec la mode. C’est faux ! Près de 80% d’entre eux aiment être bien habillés ! Ce qu’ils n’aiment pas en revanche, c’est faire du shopping (Graphs 1 et 2). C’est d’ailleurs ce qui explique une fréquence d’achat assez faible (Graph 4).  

La deuxième chose que nous apprend cette étude, c’est pourquoi les hommes n’aiment pas le shopping (Graphs 9 et 10). On se rend compte que les hommes valorisent 3 choses, qu’ils ne retrouvent pas du tout dans leur expérience d’achat aujourd’hui: 

- le “fit” des vêtements - et donc le fait de pouvoir essayer les habits avant de les acheter

- la facilité de l’achat - la difficulté à trouver ce qui plaît, le monde, le fait de se déplacer sont des freins évoqués

- le fait de consacrer peu de temps au shopping (en ligne ou en magasin, le temps revient comme un désagrément majeur)

Enfin, on comprend que les hommes n’ont pas complètement confiance en eux pour le choix des vêtements. Si ce sont eux qui prennent la décision d’acheter des vêtements (Graph 3), ils sont nombreux à préparer l’achat avant de se lancer plutôt que d’acheter spontanément, et à demander l’avis de leurs proches pour “valider” leurs achats (Graphs 6, 7 et 8)."

S'habiller est important pour la majorité des hommes.

Les hommes sont partagés sur leur goût pour le shopping.

Une personne accompagne régulièrement les hommes dans leurs achats.

Comme les femmes, les hommes effectuent plusieurs achats par an.

Une très large majorité dépense en revanche moins de 600 euros par an.

Les hommes préparent leurs achats!

L'e-commerce s'impose comme le principal canal de préparation à l'acte d'achat.

La compagne des hommes est le principal moteur au moment de l'achat.

De nombreux items sont considérés comme important par les hommes pour expliquer leur mauvaise expérience en magasin.

La limite du e-commerce.

Les principaux résultats rassemblés dans cette infographie:

1 commentaire

Léo

04/05/2017 16h35 - Léo

Bonjour, Au sujet de la préparation d'achat, je vois que sur l'infographie sur 71% des hommes qui préparent leur achats, 38% consultent un site web et 17% des infos en magasin. Cependant sur un graphique plus haut, vous indiquez que 82% des hommes consultent un site marchand et 51% pour les renseignements en magasin. Je pense passer à côté d'une nuance, pourriez vous m'éclairer ? Bien cordialement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message