Exclusif LSA : Carrefour lance une OPA sur Guyenne & Gascogne et Intermarché négocie avec Altis

|

Dans un double communiqué, le groupe Carrefour confirme qu’il cède ses parts dans Atlis, pour «153 millions d’euros en numéraire», et qu’il lance une OPA sur Guyenne & Gascogne. Concernant ce dernier, Carrefour «annonce son intention de déposer un projet d’offre publique d’achat à titre principal, assortie d’une offre publique d’échange à titre subsidiaire.» Dans le détail, l’OPA se fera à hauteur de 74,25 euros pour 1 action Guyenne, et l’OPE à raison de 3,90 actions Carrefour pour une action Guyenne. Carrefour annonce ainsi que «des actionnaires, représentant environ 57% du capital de Guyenne & Gascogne, se sont engagés à apporter leurs actions à cette offre, dont environ 50% du capital à l’offre publique d’échange.» Partenaire historique de Carrefour depuis 1966, le groupe, implanté dans le sud-ouest, a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 604 millions d’euros TTC pour ce qui est de la société mère (6 hypers, 27 supers), et de 1,6 milliard pour la Sogara, détenue à 50-50 avec Carrefour (13 hypers).

Cette double annonce était attendue depuis quelques jours déjà. Dès samedi, LSA dévoilait en effet que Carrefour allait sortir d’Atlis. Ce franchisé Carrefour du sud-ouest de la France (6 hypers, 10 supers et 4 hard-discount) était détenu à part égale par Carrefour et Eroski. Nous sommes aujourd’hui en mesure d’annoncer qu’Eroski, à son tour, s’apprête à se retirer d’Altis, dont le siège est à Pau, et qui a réalisé, en 2010, un chiffre d’affaires de 499 millions d’euros TTC, pour un résultat net de 1,9 million d’euros. Le groupe espagnol, qui souhaite se concentrer sur son marché domestique, est en effet entré en négociation avec Intermarché pour la reprise des 20 magasins concernés. Un bon coup pour le groupement des Mousquetaires, qui devra néanmoins améliorer la rentabilité d’Altis. Pour Carrefour, après avoir perdu Coop Atlantique au profit de Système U, la sortie d'Altis est une nouvelle déception. 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter