Exclusif LSA : Découvrez le nouveau concept d'Eram

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis un peu plus de deux semaines, Eram étrenne son nouveau concept de magasin dans la galerie du très chic et coquet centre commercial Parly 2, près de Versailles (78). Un magasin étonnant qui fait écho à une première unité lancée à Bordeaux cet été, mais en centre-ville.

Fidèle à ses habitudes le groupe familial Eram (qui possède également Tati, Fabio Lucci, Bocage, Heyraud, Gémo ou encore TBS) a inauguré le 29 novembre en toute discrétion la V2 du nouveau concept de son enseigne de chaussure phare, Eram, imaginé par le designer Olivier Saguez. Difficile de manquer le magasin pourtant avec sa façade jaune d’or dotée d’un écran vidéo sur une des faces de l’entrée et qui fait face à un gros canard doré accompagné de ses petits canetons noirs (juste installé pour l'inauguration semble-t-il). Une façade qui contraste avec un intérieur finalement très sobre : murs blanc cassé, style usine, plafond nu, présentoirs bruts garnis de boîtes de chaussures, sols sombre, tables basses, zones d’essayage très années 60, le nouvel Eram est un étonnant mélange de boutique d’usine et de lieu vintage. Fini les aplats de jaune, seules quelques touches suffisent, et surtout, les colonnes de chaussures alignées ont disparu. 

Des produits et des accessoires starifiés

« 2012 a été l’année du renouveau pour Eram, nous avons voulu créer une nouvelle identité visuelle, tant avec notre signature (le logo d’Eram évolue) que dans nos magasins », indique à LSA Jean-Jacques Raillard, le directeur général de l’enseigne Eram. Les colonnes de chaussures alignées ont disparu et entre « 10 à 15 % des boites ont été retirées des magasins ». Le carrelage blanc a laissé place à un sol sombre, une sorte de lino tressée, d’un entretien plus facile pour le personnel. Des meubles spécifiques ont été dessinés pour mettre en scène chaussures (un faux tourne disque vinyle) et mais aussi accessoires (branches en bois). L’idée étant de « starifier l’accessoire », un segment qu’Eram cherche à renforcer depuis trois ans.

Bordeaux cartonne

S’il est un peu tôt pour connaitre les résultats de cette refonte à Parly 2, l’autre magasin test, situé en plein centre-ville – un domaine qu’Eram souhaite réinvestir - de Bordeaux, rue Sainte Catherine, ferait, selon nos informations, « un carton ». L’enseigne compte actuellement 400 magasins dont 357 en France pour un chiffre d’affaires de 210 millions d’euros. Le groupe dépasse lui 1,2 milliard de chiffre d’affaires.

Julie Delvallée avec J. Parigi

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA