Exclusif LSA : Parts de marché, Carrefour plonge de 0,9 point en septembre

|

Les grands vainqueurs du mois de septembre sur les marchés des produits alimentaires et de l'hygiène-beauté sont les enseignes de commerçants indépendants, Système U, Intermarché et Leclerc. Les grands hypers décrochent, Carrefour en tête.

L’enseigne d’hypermarchés du groupe Carrefour a vécu un mois de septembre très difficile sur les marchés des produits de grande consommation alimentaires (PGC), des produits frais LS (frais LS) et de l’hygiène beauté (DPH). Les hypermarchés Carrefour ont en effet perdu 0,9 point de part de marché pour la période du 5/09 au 2/10 par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données du Référenseigne Flash que LSA s’est procurées. L’enseigne aurait souffert notamment de la non reconduction cette année d’une opération « 100 % remboursé », ce qui confirme qu’elle est bien décidée à faire évoluer son offre promotionnelle et à ne plus payer à tout prix pour défendre sa part de marché, comme l’a expliqué le Directeur Exécutif de Carrefour France, Noel Prioux dans son interview parue le 6 octobre dernier dans LSA. La part de marché du groupe recule elle aussi de 0,9 point à 21,6 %.
A la décharge de Carrefour, presque toutes les enseignes de grands hypers ont souffert en cette rentrée de la baisse de consommation sur les marchés non alimentaires: Auchan, malgré ses drives, perd 0,4 pt, Géant recule de 0,1 pt et seul Cora – qui est en pleine « réalimentarisation » de ses magasins - est stable.
Une fois n’est pas coutume, ce trou d’air de Carrefour et des hypers profite aux enseignes de commerçants indépendants : Système U et Intermarché en tête (+ 0,5 pt chacun) qui détrônent pour la première fois depuis très longtemps Leclerc (qui gagne + 0,4 pt quand même !) de la place très enviée d’enseigne la plus dynamique. La part de marché des U atteint 9,5 % sur 4 semaines, stimulée par une forte présence à la TV et une communication commerciale agressive qui se traduisent par un gain de 320 000 clients. Intermarché confirme également le redressement entrevu au cours des deux périodes précédentes. L’enseigne gagne 240 000 clients supplémentaires à la faveur d’une activité promotionnelle elle aussi très intense et de l’arrivée massive de nouveaux produits de marque nationales (plus de 1000) dans ses magasins.
Le hard discount (- 0.2 point à 13,8 % ) ne se sort toujours pas de sa spirale baissière et ne profite pas du contexte économique très morose. La plupart des enseignes de ce secteur sont stables à l'exception de Dia en recul de 0,2 point. Bonne résistance en revanche des enseignes de supermarchés. Simply Market, Monoprix et Franprix gagnent 0,1 pt chacune. Carrefour Market et Casino sont stables sur la période.


Leclerc 17,5 % de PDM, + 0,4 pt
Intermarché 12,6 %, + 0,5 pt
Hypers Carrefour 12 %, -0,9 pt
Système U 9,5 %, +0,5 pt
Auchan 8,4 %, - 0,4 pt
Lidl 4,9 %; +0,1 pt
Géant 2,9 %, - 0,1 pt
Leader Price 2,7 %, =
Simply Market 2,5 %, +0,1
Aldi 2,5 %, =
Cora 2,3 %, =
Monoprix 2,3 %, + 0,1 pt
Casino 2,2 %, =
Dia/Ed 2,1 %, -0,2 pt
Franprix 1,8 %, + 0,1 pt
Netto 1 %, =

Sources : Distributeurs d’après Kantar Worldpanel, période du 05 septembre au 02 octobre 2011, Univers (Pgc + Frais LS, en hypers, supers, hard discount et superettes), évolution en points versus même période de l’année précédente.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter