Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Exclusif LSA: Pepsi relance la guerre des colas et du sans aspartam

|

Les experts des autorités sanitaires françaises et européennes ont eu beau (re)dire récemment que l’absorption d’aspartam, à doses raisonnables, ne constitue pas de danger pour la santé, rien n’y fait : les Français se méfient de cet édulcorant artificiel et les ventes de boissons light souffrent ( -3,8% en volume, en HM+SM, Cam à P12, source Nielsen, d’après fabricants).

pub Pepsi Next

Voilà pourquoi les industriels ont lancé en 2011 et lanceront cette année de nouvelles boissons dépourvues d’aspartam. Dernière nouveauté annoncée : le lancement de Pepsi Next par PepsiCo. Un cola à mi-chemin entre un light et un classique car il contient 30% de sucre en moins qu’un cola classique, le reste du goût sucré est assuré par de la stévia. « Avec Pepsi Next, nous nous adressons à ceux qui ont quitté la catégorie des light en 2012, soit 640.000 foyers mais aussi ceux qui ont déserté le rayon des colas classiques (430.000 autres foyers) », explique Bruno Thévenin, directeur des affaires boissons et épicerie de PepsiCo France.

Plan de communciation d'envergure

Un lancement jugé important pour la filiale française de PepsiCo qui prévoit un plan de communication d’envergure: une nouvelle copie publicitaire qui met en scène de jeunes parents qui n’ont d’yeux que pour Pepsi Next alors que leur bébé fait le pitre derrière eux, sans réussir à attirer leur regard. Trois vagues de ce nouveau spot passera sur les écrans entre avril et septembre. Celui-ci vise à générer 150 millions de contacts. L’entreprise prévoit également 200 week-ends d’animation et la diffusion d’un million d’échantillons.

L'aspartam est boudé

Orangina Schweppes, deuxième intervenant des soft drinks, est également très actif. L’an dernier, cette société avait revu la recette de son Orangina Light, rebaptisé Orangina Miss O ! pour l’occasion. L’aspartam avait été remplacé par du sucralose, un autre édulcorant artificiel qui n’a, pour l’instant, pas fait l’objet de polémiques. Cette année, c’est au tour de Schweppes Light de faire sa révolution avec un nouveau nom, Schweppes Zero, pour une nouvelle recette à base de sucralose. Les distributeurs, Système U en tête, ont également supprimé l’aspartam dans certaines de leurs références de boissons gazeuses. Reste à savoir quelle réaction aura Coca-Cola. Le géant des colas, archi-dominant en France avec 52,8% du marché des soft drinks, annoncera ses nouveautés à la presse dans quelques semaines. La filiale française a toutefois un souci: elle peine à innover sans l’aval de la maison-mère, à Atlanta (Etats-Unis). Là-bas, les dirigeants ont du mal à comprendre les particularités du marché français.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message