Exclusif LSA/ViaVoice : Les français adorent les fiches d’information en rayon, mais boudent les applications mobiles

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les Français, qui peinent à se repérer dans les rayons, veulent davantage d’aide au choix en magasin !  Voici lesquelles.  Second volet, en exclusivité pour LSA, de l'étude ViaVoice sur les difficultés de choix en rayon après le top 20 des rayons les plus complexes pour les consommateurs publié le 20 décembre.

Sur ce chapitre, le second volet de l’étude ViaVoice intitulée « Comment aider les Français à mieux choisir en Grandes Surfaces ? » passe d’abord au scanner les attentes précises des clients, catégories par catégories :

Puis s’intéresse aux supports qui guident le choix en rayon, avec un classement très exhaustif des différents outils :

Verdict ? « Le support des fiches produits est un outil qui est totalement acquis aujourd’hui par les shoppers – simple, facilement identifiable en rayon, offrant des informations clés pour pouvoir arbitrer (aussi bien au niveau qualitatif : attributs et performances du produit ; que quantitatif : prix) », constate ViaVoice. Les fiches sont logiquement le premier support recherché en magasin, et étudié pour avoir des infos.

Les seniors prisent le contact avec un vendeur

Quant au conseiller, s’il n’y a pas de différence significative entre les hommes et les femmes, « il existe un net décrochage générationnel », pointe l’Institut. En effet, les attentes des « 65 ans et plus » sont nettement supérieures à celles de toutes les autres tranches d’âge, y compris les 50-64 ans. « La force de vente devrait alors identifier en priorité les seniors parmi les chalands de la zone et leur proposer de l’aide et, probablement, de manière proactive », préconise ViaVoice.

Un autre phénomène intéressant concerne l’« Espace Nouveautés » : si pour les Français, ce type de mises en avant ne constitue pas la priorité (et parfois même est boycotté par peur d’être influencé, pour ne pas dire manipulé), pour 40% des 18-24 ans ce support constitue une aide précieuse au choix, comparativement à l’indicateur de 24% seulement sur la population nationale. Les jeunes sont également 23% à être sensibles aux spots publicitaires diffusés en rayon.

La signalétique rayon, un classique, les comparateurs, un besoin

En 3e position dans les actions/supports prioritaires en magasin, 51% des Français attendent un dispositif de signalétique rayon. Du classique, là encore. « L’univers GMS évolue et de plus en plus de rayons soutiennent leurs implantations par des habillages complets ou de la pédagogie simplifiée pour guider efficacement les choix en rayon. Les shoppers commencent à y prendre goût et témoignent d’un meilleur confort d’achat dans les magasins équipés », interprète ViaVoice. Concernant les solutions interactives d’aide au choix en rayon, ce sont avant tout les comparateurs qui sont attendus par  46% des Français, surtout  pour comparer les performances et les paramètres techniques des produits. 

Supports pédagogiques

Les solutions permettant de définir ses besoins font également sens en magasin pour 1 français sur 3. « L’indicateur pourrait, toutefois, paraître relativement bas (qui n’aimerait pas avoir un produit qui lui est vraiment adapté ?) », nuance l’institut. Mais les consommateurs ont été longtemps habitués à comparer des choses tangibles comme attributs des produits, leurs paramètres de fonctionnement ou les promesses de résultats… qu’ils se sont peu à peu persuadés de la légitimité d’une telle démarche.

De nouvelles solutions existent, pour les enseignes comme pour les marques, pour  se différencier et proposer des supports pédagogiques de nouvelle génération. Reste à opérer un tri. La réalité augmentée n’est clairement pas la solution prioritaire d’aide au choix, mais elle fait partie du top 5 des solutions pour 21% des Français. De l’avoir en point de vente, en complément des autres dispositifs, contribuerait certainement à l’image de facilité de choix en rayon et, dans certaines catégories, rendrait l’expérience de choix plus agréable.

Le smartphone au bas du palmarès

Plus surprenant, les aides au choix via des applications dédiées sur smartphone se trouvent en bas du palmarès. Pour plusieurs raisons, explique ViaVoice : « A la fois, les solutions proposées sont plutôt anecdotiques que généralisées, leur connaissance auprès du grand public est encore trop maigre ; de l’autre côté, dans le contexte des grandes surfaces, le consommateur tend surtout à privilégier les supports d’aide au choix directement disponibles en rayon, notamment pour éviter toute démarche supplémentaire et risquer de rallonger le temps de la visite. »

Dernier volet de l’étude,  de quelles façons offrir du conseil en magasin. Les résultats sont divers :

 

En résumé, pour mieux choisir en grandes surfaces, 52% des Français se tournent en priorité vers des supports d’information disponibles directement en rayon. Ce comportement est suivi de près  par le conseil du vendeur, considéré comme source prioritaire d’information par 44% des Français, surtout sur les biens et les équipements hors consommation courante. 

Et le bouche-à-oreille!

Vivant avec leur époque, près de 1 Français sur 3 choisira la solution d’internet ou des applications sur smartphone pour trouver le conseil utile et ainsi de pouvoir mieux choisir en magasin. Ils seront plus de moitié (57%) à consulter internet ou smartphone lorsqu’il s’agira des achats d’électroménager et multimédia, mais tout de même entre 24% et 25% lorsqu’il s’agit des produits alimentaires et non alimentaires de consommation courante.  

Enfin, 19% des Français trouvent de bons conseils auprès des autres shoppers, surtout pour guider leurs choix dans les rayons alimentaires. A l’heure des réseaux sociaux, le bouche-à-oreille en direct dans le rayon reste une réalité.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA