Exclusif LSA : Weldom va tester les casiers de retrait dédiés au e-commerce

|

Après le distributeur automatique de produits de bricolage, le Weldom de Luynes va proposer des casiers à l’extérieur du magasin pour permettre un retrait des commandes web à toute heure.

Pascal Gaignier, ici devant le distributeur automatique de produits de bricolage... en attendant les casiers de retrait
Pascal Gaignier, ici devant le distributeur automatique de produits de bricolage... en attendant les casiers de retrait© la Nouvelle Republique

Les casiers de retrait des commandes e-commerce ne cessent de donner des idées à la distribution. Y compris dans le bricolage puisque le Weldom de Luynes (Touraine) va servir de magasin test pour l’implantation de casiers de retrait dédiés aux commandes passées sur internet. Situés à l’extérieur du magasin, ces casiers seront accessibles 24h/24. Lors de la commande passée sur le web, le client qui choisit ce mode de retrait recevra un code unique lui permettant d’ouvrir le casier correspondant, dans lequel il trouvera ses achats. « Ce système de lockers (casiers) sera installé en 2015 » indique à LSA Pascal Gaignier, franchisé et patron du Weldom Luynes. « Nous sommes un magasin de proximité, pas un hypermarché du bricolage. Nous devons donc proposer des services à notre clientèle ». Y compris donc multiplier les possibilités d'achat, et le cross-canal.

 

Des casiers de retrait, mais aussi un distributeur automatique de produits de bricolage

 

Côté services, le Weldom de Luynes n’est pas à son coup d’essai, puisqu’il sert de magasin test pour l’enseigne. L’an dernier, il faisait déjà parler de lui avec l’installation d’un distributeur automatique 24h/24 et 7 jours sur 7, baptisé « SOS Bricolage ». Avec 40 références disponibles pour les dépannages du quotidien, l’appareil propose des piles, des chevilles, une perceuse ou des ampoules. « Le bilan est plutôt mitigé, avec une centaine d’articles vendus par mois. Mais c’est avant tout un service pour la clientèle, plus qu’un moyen de gagner de l’argent » éclaire Pascal Gaignier. « D’ailleurs le distributeur va évoluer, avec un nouvel appareil qui sera plus facile à utiliser ». Sur les 40 produits vendus, seuls 10 sont en effet visibles à la fois, et il est nécessaire d’introduire sa carte bancaire pour faire tourner ce le carrousel, des petits défauts qui seront corrigés avec l’arrivée prochaine d’un nouvel appareil qui jouxtera les casiers de retrait. En France, Darty a commencé à installer de tels casiers de retrait, et de multiples prestataires (Packcity, Inpost) proposent maintenant d’implanter ce type de solutions dans les zones commerciales de flux, pour créer du trafic. Pour le bricolage, qui défriche encore le monde du e-commerce, l’initiative est, à ce jour, une première.

 

Et n'oubliez pas notre conférence "Drives, casiers et click and collect".

 

Retour sur le distributeur "SOS Bricolage" installé depuis la fin 2013.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message