Exclusif : Un bon premier week-end de soldes

|

En cinq jours, 26,8 millions de Français ont déjà participé aux soldes. Soit 71,2% de la population des Français de 18 ans et plus. Une proportion maintenant supérieure à celle observée il y a un an à la même période, révèle le sondage exclusif réalisé par Toluna pour LSA. Pour autant, puisque le budget consacré à ces soldes est serré - 46% des acheteurs ont dépensé moins de 100 euros - cela ne présage pas forcément de chiffre d'affaires partout en hausse, toujours par rapport à l'an dernier.

Bon premier week-end pour les soldes d'hiver.
Bon premier week-end pour les soldes d'hiver.© G. B. 2013

Après deux jours, on était resté à une simple fréquentation « identique » par rapport à la même période l’année dernière. Nous étions même en retard comparativement aux soldes d’été de juin dernier.

Mais voilà que le premier week-end de ces soldes d’hiver a permis de corriger le tir. 26,8 millions de Français de 18 ans et plus ont désormais fait les soldes, après ce premier week-end, ce qui porte à 71,2% la proportion de la population ayant sorti le portefeuille désormais.

Plus d'acheteurs que pour les soldes d'été

« Cette fréquentation est en net progrès par rapport aux soldes d’hiver 2013, où 68% des Français avaient acheté dans les cinq premiers jours, indique Philippe Guilbert, directeur général de Toluna. Elle est également en hausse par rapport aux soldes d’été 2013, marquées par un faible démarrage (60,6% d’acheteurs en cinq jours) ».

L'heure est aux choix

« Ce bon démarrage est conforme aux intentions mesurées début janvier pour LSA, poursuit-il. En effet, plus de la moitié des Français avaient déclaré avoir retardé des achats pour profiter des soldes officiels. Cette forte participation ne garantit cependant pas que les chiffres d’affaires soient en hausse partout, le budget initialement prévu par les Français étant en baisse de 10%. » Ainsi, 44% des acheteurs du premier week-end ont dépensé moins de 100 euros, relève Toluna.

C’est que, surtout, l’heure est aux choix. « Les achats high-tech se développent auprès de toutes les générations, mais peuvent réduire le budget disponible pour la mode et la maison », observe Philippe Guilbert.

 

Plus de la moitié des Français sont allés faire les soldes ce week-end. Ce qui porte la proportion à plus de 71% de la population désormais.

 

La mode, cet obscur objet du désir... en soldes. L'habillement reste, de très loin, le premier marché concerné par les achats en soldes.

 

 

Belle homogénéité pour les bénéficiaires des soldes. Hormis les centres commerciaux, plébiscités en ces premiers jours, grands magasins, boutiques de centre-ville et internet se tiennent en un mouchoir de poche pour se disputer les faveurs des chasseurs de soldes.

 

44% des acheteurs ont dépense moins de 100 euros. Soldes ou pas soldes, le budget reste "serré".

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter