Exquises esquisses

|
© photos DR

Sans remettre en cause les éventuelles qualités intrinsèques des produits, c'est bien une image, une promesse que le client achète ici avant tout. Promesse d'offrir à ses convives un mets qui ne ressemble à aucun autre - comme les fromages rose bonbon ou vert pomme de Fauchon -, un produit de luxe ou une recette signée par une célébrité, qui semblent dire aux consommateurs qu'il font partie d'une élite privilégiée. Un rien de snobisme entre dans la motivation d'achat, mais surtout l'envie de rêver. Le produit est beau, il porte un nom que tout le monde connaît, c'est parfois tout à fait inutile, juste une expression du luxe - ou ce que l'on croit être du luxe - à laquelle, pour une fois, on peut accéder.

 

71%

La part du chiffre d'affaires du foie gras frais réalisé au cours des cinq dernières semaines de 2009. Source : SymphonyIri

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2153

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message