F.O alerte l'OIT sur le travail dominical

|
Bricorama est monté au créneau pour pouvoir ouvrir ses magasins le dimanche comme ses concurrents du bricolage.
Bricorama est monté au créneau pour pouvoir ouvrir ses magasins le dimanche comme ses concurrents du bricolage.© Bricorama

Cette fois, Force ouvrière a décidé de porter devant l'OIT (Organisation internationale du travail) le sempiternel dossier sur le travail le dimanche. Le syndicat a saisi la haute instance pour "non-respect du repos dominical en France". Il a déposé une réclamation contre l'Etat français "au titre de ses manquements à la convention 106" de l'OIT sur le repos hebdomadaire dans les commerces et les bureaux. Le syndicat estime que cette convention fait l'objet de "violations directes", notamment par la mise en oeuvre de régimes spéciaux pour les secteurs du bricolage et de l'ameublement. En 2011, la France avait été épinglée par l'organisme international sur le travail le dimanche, suite une saisine aussi de F.O. Une fois saisie, l'OIT devra rendre des recommandations.

Le travail dominical n'en finit pas de susciter un débat en France entre ceux qui prônent un assouplissement et les défenseur du repos ce jour de la semaine. Le gouvernement s'est donné jusqu'au 1er juillet 2015 pour légiférer sur la question.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message