Facebook lance Lifestage, une appli vidéo pour les moins de 21 ans

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe a présenté le 19 août 2016 Lifestage, une application à destination des "teenagers" de moins de 21 ans. Déconnectée de Facebook, l’application disponible sur iOS se base sur des profils vidéo et réunit en réseau les élèves d’un même établissement. 

Entre Snapchat et le Facebook de 2004, le groupe américain présente Lifestage.
Entre Snapchat et le Facebook de 2004, le groupe américain présente Lifestage. © Facebook

Lifestage, c’est le nom de la toute nouvelle application lancée par Facebook le 19 août 2016, sur l’App Store iOS. Plus proche de Snapchat que de Facebook, Lifestage propose à ses utilisateurs de créer des profils vidéo à partir de photo d’eux. Ils sont encouragés à montrer ce qu’ils aiment mais aussi ce qu’ils détestent, leurs meilleurs amis, leurs plus belles danses. Si tout le monde peut télécharger Lifestage, les profils ne sont accessibles qu’aux personnes ayant moins de 21 ans. L’utilisateur qui rejoint Lifestage doit s’enregistrer au sein de l’établissement dans lequel il étudie. Dès que 20 élèves d’un même établissement sont inscrits, ils vont pouvoir accéder aux profils les uns des autres. Lifestage rappelle bien que toutes les photos et vidéos prises sont publiques. L’application ne comprend pas de messagerie directe et invite ses utilisateurs à discuter via d’autres messageries. Lifestage est seulement disponible aux Etats-Unis.

Un retour aux sources pour Facebook ?

Lifestage a été pensé par Michael Sayman, le tout jeune chef de produit de Facebook, âgé de seulement 19 ans. Il explique au site américain TechCrunch avoir voulu prendre le Facebook de 2004 et l’amener en 2016. "Et si, chaque élément de votre profil constituait une vidéo complète," s’est-il demandé. En basant le réseau social sur les établissements scolaires, Lifestage se rapproche du Facebook qu’avait imaginé Mark Zuckerberg à Harvard en 2004. Facebook cherche aussi à séduire une population plus jeune qui déserte le réseau social occupé par leurs parents. Digital Trends note qu’entre 2011 et 2014, 25,3% des 13-17 ans ont quitté Facebook. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA