Facebook multiplie les records au deuxième trimestre 2016

|

La firme de Mark Zuckerberg a publié ses résultats pour le deuxième trimestre 2016 et dévoile un chiffre d’affaires record, des bénéfices en forte hausse et un nombre de membres en hausse. 

Le groupe a généré pas moins de 6,4 milliards de dollars au T2 2016
Le groupe a généré pas moins de 6,4 milliards de dollars au T2 2016

Tous les indicateurs sont au vert. Facebook vient de rendre public ses chiffres d’activité pour le deuxième trimestre 2016, et annonce de bonnes nouvelles pour les investisseurs. En effet, le chiffre d’affaires du groupe a fait un bond de 59%, soit 6,4 milliards de dollars là où l’an passé Facebook générait un peu plus de 4 milliards de dollars de CA. Devenue une machine à cash, le réseau social semble être parvenu à convaincre les annonceurs de dépenser toujours plus sur sa plateforme, l’essentiel de ses revenus étant en effet générés par la publicité.

Des bénéfices en hausse de 186%

Mieux encore, Facebook a plus que doublé le montant de ses bénéfices, passant la ainsi barre des 2 milliards de dollars, et une progression par rapport à l’an passé de +186%. Signe de l’évolution des usages autour de l’Internet, Facebook totalise 84% de ses revenus publicitaires rien que par les mobiles. Tout ceci serait éminemment impossible sans un autre indicateur clé de la bonne santé de l’entreprise : le nombre de membres inscrits et actifs qu’elle peut revendiquer. Et là encore, le groupe n’a pas à rougir face aux autres mastodontes du Web comme Google. En effet, Facebook totaliserait 1,71 milliard d’utilisateurs mensuels, au sujet desquels le réseau social accumule chaque année une connaissance toujours plus fine, est ici un argument de poids pour attirer toujours plus d’annonceurs.

1,6 milliard d’euros investis dans le digital

Le digital séduit de plus en plus aux annonceurs, c’est une évidence. Il suffit de voir à l’échelle de la France ce qui est en train de se passer. Au premier semestre 2016, les investissements publicitaires sur la Toile ont été plus importants que sur la télévision. Une première. La publicité « online » totalise un chiffre d’affaires net de 1,651 milliard d’euros, ce qui représente 30 % des investissements publicitaires sur cette période, quand la télévision rassemble, elle, 29,7 % des achats médias, selon les derniers chiffres de l’Observatoire de l’e-pub SRI (juillet 2016).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message