Fagor-Brandt : la grève continue dans le Loiret

|

Les salariés de l'usine d'électroménager située à Saint-Jean-de-la-Ruelle maintiennent le piquet de grève.


L'activité du site est bloquée depuis neuf jours. Une majorité des 700 salariés de l'usine Fagor-Brandt réclament une augmentation de 50 euros alors que la direction n'en propose que 20.

Bien que le tribunal de grande instance d'Orléans ait ordonné, mercredi, « la libération immédiate, l'expulsion de toute personne perturbant l'accès au site et 50 euros d'amende pour tout contrevenant », les camions de livraisons ne pouvaient toujours pas entrer dans l'usine, hier soir.

La direction qui se dit prête à rediscuter, n'envisagerait, pour l'instant, que des négociations sur les primes alors que les revendications salariales portent sur les salaires.

A lire aussi
Fagor triple ses bénéfices
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message