Marchés

Fagor-Brandt : "le site de La Roche se concentre sur les produits à haute valeur ajouté"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Suite à la parution d’un article de notre confrère L’Usine Nouvelle, annonçant, selon une source syndicale, la délocalisation vers la Pologne d’une partie de la production de lave-vaisselle de son usine de la Roche-Sur-Yon, le groupe Fagor-Brandt réagit : "le site de La Roche se concentre sur les produits à haute valeur ajouté", explique-t-on au siège.

fagor brandt

Cependant, sur ce site, qui produit quelque 95 000 lave-vaisselles par an, un rééquilibrage de l’intérim est en effet à l’étude avec les autres sites du groupe. « Notre objectif est d’abord de préserver l’emploi à plein temps pour les effectifs permanents. Mais une délocalisation n’est pas à l’ordre du jour », répète-t-on à la direction.

Alliance chinoise en vue
Selon les syndicats, le groupe se préparerait également à nouer une alliance stratégique avec un autre fabricant, tel le groupe chinois Haier, souvent évoqué. « Il est de notoriété publique que Fagor-Brandt cherche de nouveaux partenariats. Une des étapes de ce processus a d’ailleurs consisté à monter, en février dernier, une joint-venture avec la société RoBam pour commercialiser les produits De Dietrich en Chine », rappelle-t-on à la direction qui confirme que, si une cellule a bien été mise en place en interne pour travailler sur ce sujet, aucun projet n’est confirmé pour le moment.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA