Marchés

FagorBrandt confirme avoir reçu quatre projets de reprise

|

La direction de la filiale française de Fagor, placé en redressement judiciaire depuis le 7 novembre 2013, confirme que quatre dossiers de reprise ont bien été déposés le vendredi 17 janvier dernier.

Sur les quatre projets, trois émanent d'entreprises industrielles, le dernier d'une société d'investissement
Sur les quatre projets, trois émanent d'entreprises industrielles, le dernier d'une société d'investissement

Après un week-end mouvementé entre faux-scoops et fuites, la direction et les administrateurs judiciaires de FagorBrandt ont confirmé ce lundi matin que quatre offres de reprise ont bien été déposées, "dont deux significatifs, parmi une dizaine de dossiers ou lettres d'intention." Autant de marques d'intérêt qui rassurent sur l'attractivité du groupe, de son outil industriel et de ses marques.

Trois repreneurs "industriels"
Sur les quatre projets, trois émanent d'entreprises industrielles, le dernier d'une société d'investissement. Cependant, les projets déposés ne prévoient pas de reprise de l'ensemble des effectifs et sont assortis de conditions suspensives. Le détail de ces offres sera présenté aux syndicats lors d'un CCE le mercredi 22 janvier prochain. Restera ensuite aux parties prenantes une nouvelle phase de négociations pour rendre ces projets de reprise les plus satisfaisants possible, "notamment sur le plan social" souligne l'un des porte-paroles du groupe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message