FagorBrandt en redressement judiciaire

|

La filiale française du groupe d’électroménager Fagor a été déclarée en état de redressement judiciaire ce jeudi 7 novembre par le tribunal de commerce de Nanterre. Les élus et le gouvernement ont réaffirmé leur mobilisation pour trouver un avenir industriel à l’entreprise en France.  

Fagor

 

Suite logique au dépôt de bilan de FagorBrandt annoncé hier, la filiale française du groupe espagnol Fagor a été déclarée en état de redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre. L’entreprise dispose d’une période d’observation de six mois, soit la période maximale possible dans ce cas de figure. L’administrateur judiciaire désigné est Maître Hélène Bourbouloux, qui est précédemment intervenue sur des dossiers épineux comme Petroplus, Sernam ou encore l’opérateur de distribution d’eau Saur.

Trouver un avenir industriel en France


De leurs côtés, les cabinets d’Arnaud Montebourg et de Michel Sapin ont reçu aujourd’hui les représentants des salariés et réuni l’ensemble des élus et collectivités territoriales concernées ont réaffirmé leur mobilisation pour trouver un avenir industriel à FagorBrandt en France. Le gouvernement poursuit ses contacts avec les autorités basques et espagnoles ainsi qu’avec la direction de Fagor et de FagorBrandt.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message