Marchés

FagorBrandt : nouveau délai jusqu'au 27 mars

|

Déjà plusieurs fois reporté, l'examen des offres de reprise de la filiale française du groupe espagnol Fagor par le tribunal de commerce de Nanterre, initialement prévu le 13 mars prochain, devrait être à nouveau décalé : les administrateurs judiciaires demanderont demain de reporter la date butoir au 27 mars prochain.

Les administrateurs judiciaires de FagorBrandt demandent un nouveau report pour permettre au groupe algérien Cevital de finaliser le rachat des marques (De Dietrich, Sauter, Brandt, Vedette...)
Les administrateurs judiciaires de FagorBrandt demandent un nouveau report pour permettre au groupe algérien Cevital de finaliser le rachat des marques (De Dietrich, Sauter, Brandt, Vedette...)

Selon les syndicats, le report de l'examen des offres de reprise par le tribunal, normalement prévu ce jeudi 13 mars, devrait être accepté. Motif : permettre au conglomérat algérien Cevital, candidat offrant la reprise la plus complète avec la sauvegarde des usines d'Orléans et de Vendôme ainsi que de 1200 emplois (sur 1800 au total), de finaliser le rachat des marques du groupe, détenues par une autre filiale de Fagor en Irlande.

Compléter les offres
Le suspens se poursuit donc pour les salariés de FagorBrandt, placé en redressement judiciaire en novembre dernier. Ce nouveau délai devrait aussi permettre aux autres candidats à la reprise de peaufiner leurs offres, notamment Variance Technologies propose ainsi de sauvegarder 440 salariés ainsi que les deux usines vendéennes du groupe, que ne souhaite pas reprendre Cevital. Un projet lié à un éventuel accord de sous-traitance avec Cevital.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message