Fauchon se met en boîte pour la distribution

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

CONCEPT - La marque d'épicerie fine, déjà chez Monoprix, a dévoilé des modules adaptés aux grandes enseignes lors du Sial. Un développement d'autant plus intéressant que Fauchon multiplie les innovations.

Fauchon scintille de nouveau

Après avoir traversé une période très difficile, passant au bord du dépôt de bilan en 2004 - les pertes se sont élevées à 11 M € pour un chiffre d'affaires de 70 M € -, la marque du luxe alimentaire à la française semble avoir réussi sa relance.

Il aura fallu quatre ans à Michel Ducros, qui a pris les rênes du capital en pleine tourmente, pour sauver l'entreprise. Appuyé par Isabelle Capron, une experte du marketing des marques de luxe à qui il a confié la direction générale, il a revu tous les fondamentaux. Rapidement une nouvelle identité visuelle a été définie, tandis qu'un concept novateur était implanté sur le magasin historique place de la Madeleine à Paris. Enfin, la gamme de produits a été entièrement rénovée autour de références inédites et du concept « Made in F ». Grâce à ces différents chantiers et à une restructuration du parc, Fauchon retrouve aujourd'hui l'équilibre financier.

C'est sur ce nouveau socle que l'entreprise, qui a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 38,6 millions d'euros (pour un volume d'affaires de 150 millions autour de la marque), compte fonder son retour à la croissance. Une croissance qui passera par la multiplication des implantations. « Nous avons achevé le cycle de rénovation, et passons à la phase d'expansion. Notre développement se fera d'un côté par les magasins Fauchon, au nombre de cinquante dans le monde actuellement, et de l'autre par une diffusion plus importante des produits hors de nos magasins », précise Isabelle Capron.

Une stratégie qui passe par le Sial

C'est pour accélérer cette stratégie multicanal que la marque était présente au Sial. Les produits Fauchon sont déjà proposés depuis plusieurs années chez Monoprix et dans les enseignes de duty free d'aéroports. Aujourd'hui, de nouveaux circuits sont envisagés, notamment les enseignes de parfumerie sélective, de décoration, les grands magasins et même la distribution alimentaire sélective (Waitrose, voire certains points de vente de grandes enseignes de type Carrefour).

« Auparavant, nous étions au coeur de certains rayons d'épicerie fine, aujourd'hui Fauchon s'invite, avec ses propres meubles clés en main, partout où nous pouvons diffuser le bien-manger », détaille Isabelle Capron. En tissant ces nouveaux partenariats et en poursuivant le déploiement de son réseau, la marque de luxe compte tripler son chiffre d'affaires d'ici à trois ans.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2064

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA