Marchés

Fermeture confirmée de l'usine de crème glacée Pilpa à Carcassonne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

VIDÉO 123 salariés vont être licenciés. L’usine est une filiale du géant américain de la crème glacée, R&R et détient des licences pour les glaces Oasis et Disney.

Pilpa glacier patissier

Les 123 salariés de l'usine Pilpa de Carcassonne, filiale du géant américain de la crème glacée R&R, recevront la semaine prochaine leur lettre de licenciement et pour certains, des offres de reclassement en Europe, selon la CGT. La fermeture de Pilpa avait été annoncée le 5 juillet, neuf mois après après son rachat par le groupe R&R, appartenant à un fonds d'investissement américain.

Les salariés envisagent de dénoncer en justice le plan social

"L'usine est tout-à-fait viable avec la crème glacée. Ils nous ont acheté pour prendre la marque, nos licences pour les glaces Oasis et Disney, et se débarrasser d'un concurrent", proteste Rachid Aït Ouakli, élu CGT au comité d'entreprise. Pilpa appartenait à la coopérative laitière 3A avant d'être vendu à la société américaine. Lors du rachat en 2011, l'entreprise carcassonnaise comptait 156 salariés et un équivalent temps plein de 80 intérimaires, selon le syndicaliste.

"Augmentation importante du coût des matières premières"

Pour justifier la fermeture du site, la direction met en avant la détérioration des résultats du groupe R&R, due à une concurrence accrue et à une augmentation importante du coût des matières premières ainsi que la nécessité de "sauvegarder la compétitivité" du groupe.

La production devait continuer jusqu'en décembre, afin d'assurer les commandes prises pour les fêtes de fin d'années. Les salariés licenciés auront un congé de reclassement de neuf mois et une indemnité supra légale de licenciement allant de 5000 à 30 000 euros en fonction de l'ancienneté.


L’usine Pilpa, qui fabrique des glaces, menacée... par BFMTV

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA